Une voie prometteuse pour aggrader les sols africains ?

Bois Raméal Fragmenté

Le « bois raméal fragmenté » Une voie prometteuse pour aggrader les sols Africain ?

Introduction

BRF, ces trois lettres sont l’acronyme de « bois raméal fragmenté », ou « bois raméaux fragmentés ».

Le bois raméal fragmenté désigne un mélange non composté du résidus rameaux de jeunes branches fraîchement coupées qui est obtenu après ou fragmentation ou broyage.

Par extension, l’acronyme BRF désigne une procédé de restauration de la fertilité des sols ou d’aggradation des terres cultivées expérimentée initialement au Canada.

BRF. Cliché : Guinchard Biosphoto

L’introduction du broyat de jeunes rameaux dans la couche supérieure du sol ou en paillis, cherche à favoriser les processus de développement de l’humus en recréant les conditions de génération un sol riche, aéré et riche en micro-organismes, analogue aux sols forestiers.

Cette technique ne consiste pas à fertiliser mais à vitaliser l’activité biologique du sol.

La technique du BRF a été découverte un manière un peu fortuite dans les années 1970 au Québec. Après avoir broyé en hiver de jeunes branches, et étalé le broyat obtenu sur des terres agricoles et incorporé cette matière dans la couche superficielle de la terre au printemps, des ingénieurs agronomes ont constaté que ces opérations étaient suivie d’effets surprenants. Sans travail de la terre ni désherbage, ni traitement, la simple incorporations du broyat au premiers centimètres de terre arable entraînaient :

- une amélioration de la structure des sols ;
- un important apport d’humus ;
- un effet fertilisant avec rendements accrus ;
- une réduction importante des besoins en eau des plantes cultivée ;
- une moindre apparition de maladies ;

Le constat de ces effets, a été à l’origine d’un considérable travail de recherche sur les processus responsables de ces effet au sein du laboratoire du Professeur Gilles Lemieux de l’Université de Laval au Québec.

Professeur Gilles Lemieux

Depuis cette « technique » a été répliquée avec, selon de nombreux témoignages et restitutions d’expérimentation en dehors du Québec.

Pour connaître l’histoire de la découverte du BRF et des recherches sur ce matériau et ses techniques d’application on peut se référer à l’article « Histoire de BRF » du site « Jardinier du monde »

Résidant en Afrique, notre question porte sur l’applicabilité de cette technique d’aggradation, au contexte des sols et des climats de ce continent, et sur les conditions écologiques, sociales et techniques de son applicabilité là où nous cultivons afin de l’expérimenter à notre tour et diffuser notre propre expérience.

Préalablement, nous mettrons à disposition des lecteurs du site « La Vie Re-Belle », le résultat de notre revue des projets d’introduction du BRF, des études, des expérimentations et de l’évaluation de l’utilisation de la technique du BRF en contexte africain dans l’article "Histoire de l’introduction du Bois raméal fragmenté en Afrique"

Bibliographie

Études africaines

2019

B.W. Nzobadila Kindiela, G.F. Mialoundama Bakouétila, L.M.F Yebas, S. Makosso, A.M. Bita, Attibayeba. « Impact de bois raméal fragmenté de Bridelia ferruginea et Acacia mangium sur la croissance et la production du manioc sur sol ferralitique au Congo », Journal of Animal & Plant Sciences (J.Anim.Plant Sci.), 2019. Vol.40, Issue 2 : 6636-6647 http://www.m.elewa.org/

2018

Félix G.F., Clermont-Dauphin C., Hien E., Groot J.C.J., Penche A., Barthès B.G., Manlay R.J., Tittonell P., Cournac L., 2018. Ramial woody amendments mitigate tropical soil degradation but do not replenish nutrient stocks : Experimental results from semi-arid Burkina Faso. Land Degradation & Development, 29:2694–2706. https://doi.org/10.1002/ldr.3033

2015

Barthès B.G., Penche, A., Hien, E., Deleporte, P., Clermont-Dauphin, C., Cournac, L., Manlay, R.J., 2015. Effect of ramial wood amendment on sorghum production and topsoil quality in a Sudano-Sahelian ecosystem (central Burkina Faso). Agroforestry Systems 89, 81–93. doi:10.1007/s10457-014-9743-0

2008

« La recapitalisation de la fertilité des sols subsahariens en Afrique par le bois raméal fragmenté »
http://www.actions-developpement-afrique.info/La-recapitalisation-de-la-fertilite-des-sols-subsahariens.html

2007

Diane Germain, « L’aggradation des sols via le bois raméal fragmenté » Extrait de Thèse

Assita Dembele, « Réponse du maïs (Zea mays L.) au compost ou au fumier sur des sols amendés avec les raméaux fragmentés de Piliostigma reticulatum (D. C.) Hochst », 2007, mémoire de fin d’études en vue de l’obtention du Diplôme d’Études Approfondies, option : systèmes de productions végétales, specialité : sciences du sol, Université polytechnique de Bobo-Dioulasso institut du developpement rural

Colloque international francophone Les Rémanents en foresterie et agriculture Les branches : matériau d’avenir ! Lyon, 1 & 2 février 2007

2002

Professeur Gilles Lemieux, « La technologie des brf et la pédogénèse:une vision globale dans le contexte africain, Consortium de recherche et de développement canado-sénégalais (African Soil Fertility Initiative -ASFI), mars 2001 , Publication n° 135 http://forestgeomat.ffg.ulaval.ca/brf/
édité par le Groupe de Coordination sur les Bois Raméaux, 3e édition, mars 2002 Université de Laval.

1996

Gilles Lemieux et Louis Larochelle, « Rapport de mission au Sénégal du 5 au 15 décembre1992 »,
Département des Sols Groupe de Coordination sur les Bois Raméaux, Publication n° 39 http://forestgeomat.for.ulaval.ca/brf

1995

Gilles Lemieux et Lionel Lachance, « Essais d’utilisation du bois raméal fragmenté (BRF) pour la régénération des sols dans les cultures en couloir en milieu africain » présenté à l’Agence Canadienne Développement International (ACDI) ainsi qu’au Centre de Recherche en Développement International (CRDI), Groupe de Coordination sur les Bois Raméaux, publication nº 58 12 décembre 1995 http://forestgeomat.ffg.ulaval.ca/brf/

1992

N’Dayegamiye, A. and Angers, D.A. , Organic matter characteristics and water-stable aggregation of a sandy loam soil after 9 years of wood-residue applications, Canadian journal of soil science, n° 73, pp. 115-122 1992.
1986
N‘Dayegamiye, A. et Dupe, A., L’effet de l’incorporation de matieres ligneuses sur l’évolution des propriétes chimiques du sol et sur la croissance des plantes, In Canadian Journal of Soil Science, n"66, pp. 623-631, 1986.

Documents non datés :

David Sanchez, « La forêt et les arbres au secours des sols agricoles malgaches », http://www.fao.org/3/XII/0270-B3.htm

Abdoulaye Drame, Mamadou Seck, « Etude de l’influence du bois rameal fragmente de filao sur le développement (et les facteurs du rendement) de la tomate et du peuplement de nématodes phytoparasites au Sénégal » RADHORT- Documents.

Georges Félix et al, « Can woody plants management provide soil amendments to enhance agroecosystem productivity and resilience in West Africa ? »

Bibliographie générale

Dupéty J & Bertrand B (2007)« BRF vous connaissez ? », 128p. Éditions de Terran.
Asselineau E & Domenech G (2007) « De l’arbre au sol, les BRF », 192p. Éditions du Rouergue.

Daniel Henry – 2005 – « Sol et écosystème : manifeste pour un nouveau regard » ; Université de Laval – Québec – Faculté de Foresterie et de Géomatique, Département des Sciences du Bois et de la Forêt – Groupe de Coordination sur les bois raméaux – publication no 208.

Tissaux JC (1996) « Une revue bibliographique des principaux mécanismes pédogénétiques pour caractériser le rôle du bois raméal fragmenté (BRF) dans le processus d’humification » - Groupe de Coordination sur les bois raméaux – Université Laval – Québec – Département des Sciences du Bois et de la Forêt – Publication no 60 – disponible en pdf.

Centre des Technologies Agronomiques Communauté Français BRF en agriculture wallonne (Rue de la Charmille, 16 – 4577 Strée).

Lemieux G & Godron M (2001) « Sur les cycles de la matière organique forestière » Groupe de Coordination sur les Bois Raméaux – Université Laval – Québec – Département des Sciences du Bois et de la Forêt – Publication no 139.

Lemieux G (1993). L’aggradation pédogénétique, un processus universel sous l’influence des BRF : les effets sur la biodiversité et la productivité. Groupe de coordination sur les bois raméaux, Département de sciences du bois et de la forêt, Faculté de foresterie et de géomatique, Université Laval.

Lemieux G (1988) L’importance du bois raméal dans la" synthèse" de l’humus [archive] ; novembre 1988 (deuxième édition 1992) ; Publication nº 11, édité par le Groupe de Coordination sur les Bois Raméaux ; Université Laval (Département des Sciences du Bois et de la Forêt), Québec

Lemieux G (1989) L’intersuffisance des écosystèmes épigé et hypogé [archive] (traduction de « Bootstrapping in ecosystems » D.A. Perry, M.P. Amaranthus, J.G. Borchers, S.L. Borchers et R.E. Brainerd Department of Forest Science, Oregon State University, Corvallis 97331 USA. BioScience, 39(4), 230-237.

Rey F, Breton V, Meistermann S & Crozas Y (2009). Le bois raméal fragmenté (BRF) en végétalisation pour la lutte contre l’érosion de surface [archive].

Tissaux J.C (1996). Une revue bibliographique des principaux mécanismes pédogénétiques pour caractériser le rôle du bois raméal fragmenté, BRF, dans le processus d’humification [archive] : texte présenté comme mémoire de fin d’étude.

Liens internet

Le colloque BRF de Toulouse Auzeville en juin 2010 accueilli par l’ENFA [archive] juin 2010

Rapport final du projet : Mise en œuvre de la technique du Bois Raméal Fragmenté (BRF) en agriculture wallonne [archive], juin 2006

Augmenter la capacité de rétention en eau des sols, en cultures légumières, par l’utilisation des Bois Raméaux Fragmentés [archive]

Conférence vidéo de Jacky Dupéty à TEDxParis 2011 [archive]
Le BRF, un outil pour doper les sols en matières organiques, TCS n°37 - Mars / avril / mai 2006 [archive]

Mis en ligne par La vie re-belle
 1er/09/2019
 http://lavierebelle.org/?une-voie-prometteuse-pour-aggrader-les-sols-africains-101