Protocoles anti-malaria à base d’Artemisia annua

Traitement curatif et prévention

Traitement curatif d’une malaria déclarée

Infusion de plante sèche

- Peser cinq grammes de plantes séchées ou, faute de balance, prendre une pincée avec les cinq doigts de la main pour un litre d’eau.

- Faire chauffer le litre d’eau, retirer le récipient du feu lorsque l’eau commence à bouillir et y mettre les cinq grammes de feuilles et tiges séchées.

- Laisser infuser quinze minutes à couvert, puis filtrer l’infusion.

- Boire le litre d’infusion en trois ou quatre prises au cours de la journée.

- La cure doit durer une semaine même si les symptômes peuvent disparaître dès le deuxième ou troisième jour (la fièvre, les maux de tête, les courbatures). Ces sept jours de cure permettent l’élimination du parasite à l’origine de la maladie.

Cette méthode simple de préparation de l’Artemisia annua, est préconisée par les ONG « Maison de l’Artemisia », « ANAMED » et « Iday International » qui ont une longue expérience et expertise du traitement la malaria à base d’Artemisia.

Une étude clinique randomisée en double aveugle, organisée au Congo avec le soutien de La maison de l’Artemisia a démontré que sous Artemisia annua, le taux de guérison du paludisme est de 99,5 %, alors que le taux de guérison si on utilise un traitement dit ACT recommandé par l’OMS (combinaison d’un dérivé de l’artémisinine, qu’on appelle artesunate, et d’un médicament antipaludique) est de 79,5 %.

Traitement Préventif

La préparation est la même que pour le traitement curatif cité ci-dessus :

En matière de prévention, la maison de l’Artemisia distingue deux situations :

- Celle des personnes qui n’ont jamais été en contact avec la malaria

- Celle des personnes résidant en zone impaludée qui ont déjà été en contact avec la malaria, et qui ont donc une immunité plus aiguisée face à la maladie.

Pour un touriste qui n’a pas développé de résistance contre la malaria :

- Boire un litre d’infusion par jour idéalement dès la veille de son arrivée, pendant son séjour, et jusqu’à une semaine après le retour.

Pour ceux qui ont déjà été en contact avec la malaria : 

- Boire une infusion 2 fois par semaine pendant la saison des pluies.

Poudre d’Artemisia annua comme alternative à l’infusion

Certaines personnes trouvent l’infusion d’Artemisia trop amère à boire.

Une alternative consiste donc à remplacer l’infusion de cinq grammes de feuilles et tiges séchées par 5 g de poudre de feuilles et tiges séchées par jour en respectant les durées de traitement préconisées pour l’infusion

La poudre d’Artemisia peut être mélangée avec du yaourt, du beurre d’arachide ou de la crème. Les lipides de ces ingrédients permettent au corps d’absorber plus d’ingrédients actifs. La poudre peut également être mélangée avec du miel ou de la banane.

Selon les retours reçu par l’ONG ANAMED, il ne semble pas y avoir de différence d’efficacité entre prendre Artemisia sous forme de thé ou de poudre.

Infusion dans du lait

Selon Stephen Harrod Buhner, auteur du livre Herbal Antibiotics, l’artémisinine est mieux extraite s’il y a des lipides. Ainsi une infusion dans du lait entier permettrait d’extraire 80% de l’artémisinine alors que l’infusion dans de l’eau n’extrairait que 25% de cette substance. Il conseille donc de préférer l’infusion au lait entier.

Cette préconisation est à relativiser pour plusieurs raisons :

- Artemisia annua contient plus de deux cents composés actifs et il semble que c’est la synergie de ces composés qui agissent contre les parasites de la malaria. Le taux d’artémisinine, qui est effectivement une substance active contre le parasite de la plante ne semble pas pour autant déterminant dans la guérison. Artemisia afra qui est également efficace ne contient pas du tout d’artémisinine.

Comme mentionné plus haut, les essais cliniques montrent que l’infusion à l’eau a un taux d’efficacité de 99,5 % supérieur aux traitements à base de médicaments standard.

Teinture de plante fraîche

Pour obtenir une teinture d’Artemisia, on coupe la plante fraîche en tous petits morceaux et on utilise 200 ml d’alcool pur (alcool à 96° si possible, 80° minimum), pour 100 g de plante fraîche.
On place une pierre propre sur la plante, dans le bocal, pour que l’alcool recouvre bien la plante. On laisse macérer 2 semaines, on filtre, on presse.

La posologie curative préconisée par Stephen Harrod Buhner est la suivante :

- Prendre une cuillère à soupe de teinture dans de l’eau 2 fois par jour pendant 7 jours.

Jus de plante fraîche

Stephen Harrod Buhner explique que le jus est 6 à 17 fois plus puissant que l’artémisinine pure, mais cette méthode qui suppose de disposer d’un extracteur de jus n’est pas à la portée de tout le monde.

La posologie curative préconisée est la suivante :

Une cuillère à soupe du jus par jour, délayé dans de l’eau, pendant 7 jours.

Macération à froid

La macération à froid est la forme ancestrale de prise de l’Artemisia en Chine redécouverte dans les années mille neuf cent soixante-dix.

Elle consiste à laisser macérer la plante dans de l’eau froide pendant plusieurs heures. La plante est ensuite pressée pour en extraire le maximum de jus possible qui sera bu dans le courant de la journée. Le traitement est à renouveler pendant une semaine

Macération à l’eau chaude

Dans cette méthode décrite par Stephen Harrod Buhner, on verse un demi-litre d’eau chaude (pas bouillante juste chaude) sur cent grammes de plante fraîche, puis on laisse macérer pendant 12 heures. Ensuite, la plante est pressée pour en extraire le plus de jus possible qui sera bu dans le courant de la journée.
Le traitement est à renouveler pendant une semaine.

Stephen Harrod Buhner recommande de faire une deuxième cure d’une semaine, deux semaines après la première cure. Cette recommandation, absente dans d’autres sources, est une spécificité de cet auteur.

Nota bene

L’OMS et le corps médical ne soutiennent pas ce type d’approche phytomédicinale en matière de malaria et recommandent de prendre des médicaments antipaludiques de synthèse « afin de ne pas prendre de risques », ben que certains de ces médicaments entraînent des effets secondaires qui sont absents avec des traitements à base d’Artemisia.

Il est important de savoir que la prise du médicament anti-malarien appelé « Lariam » entraîne de tels effets secondaires qu’on ne peut qu’être étonné que ce médicament ne soit pas interdit et retiré du marché.

En l’absence de recommandation par le corps médical, prendre un traitement préventif ou curatif à base d’Artemisia est un choix personnel.

Aussi bien en curatif qu’en prévention, l’efficacité du traitement va dépendre :
- du respect du protocole : dose, préparation et durée du traitement ;
- de la qualité de la plante que vous utilisez. Une plante trop vieille ou de mauvaise qualité, peut être moins efficace.

Sources :

Maison de l’Artemisia

ANAMED

IDay

Stephen Harrod Buhner : Herbal antibiotics, 2nd edition : natural alternatives for treating drug-resistant bacteria. Herbal antivirals : natural remedies for emerging & resistant viral infections

Mis en ligne par La vie re-belle
 11/10/2019
 http://lavierebelle.org/protocoles-anti-malaria-a-base-d-artemisia-annua

Prévenir et guérir la malaria

L’expérience historique de certaines médecines traditionnelles notamment chinoise et africaine notamment d’une part, des recherches phytopharmacologiques et des études cliniques récentes d’autre part montrent qu’il serait possible de prévenir et de guérir la malaria à l’aide de certaines plantes de la famille des Artemisia.

Les articles 8

IMG: Efficacité antipaludique de l'Artémisia Une belle histoire venue du Burundi. -Introduction du Professeur Pierre Lutgen« Ce témoignage d’une infirmière humble servante du Seigneur est un déni (...)
IMG: Argemone mexicana et Malaria : Revue des recherches Revue des recherches qui ont permis la reconnaissance des propriétés antipaludiques de l’argémoneLe processus qui a abouti à la création du Médicament (...)
IMG: Argemone mexicana et Malaria Argemone mexicana et MalariaMon attention pour l’Argémone du Mexique plante est née de la lecture de l’introduction du livre des Drs Bertrand Graz et (...)
IMG: Artemisias : Revue des recherches récentes Cet article passe en revue les recherches récentes – études sur modèle animal et études cliniques - portant sur les propriétés d’Artemisia annua et Artemisia (...)
IMG: Le Viet-Công, Artemisia annua, l'arteannuin B et l'artemisinine L’histoire officielle, les rédacteurs d’articles de revues ou de sites web grands publics aiment prêter à un homme ou une femme exceptionnelle les découvertes (...)
IMG: Artemisia des plantes essentielles contre la Malaria Les Artemisia pourraient-elles permettre de venir à bout de la Malaria ?Le genre Artemisia appartient à la famille botanique des Astéracées.Ce genre (...)
Hébergé par La Vie Re-Belle | Community