- 12 - Plantes pour le traitement des vers plats

- 12 - Plantes pour le traitement des vers plats

Sélection de plantes pour le traitement des vers plats

Cucurbita pepo
Cucurbita maxima

Cucucurbita pepo
Kinyarwanda : Igihaza, Uruyzi
Français : Courge, Citrouille
Anglais : Pumpkin, Field pumpkin

Cucurbita maxima
Kinyarwanda : Uruyzi
Français : Potiron
Anglais : Marrow, Squash, Turban gourd, Buttercup squash...

Parties utilisées :

Graines

NB. Les graines doivent être issues de fruits matures. Il est important, pour l’usage médical, que les graines soient fournies non mondées, c’est-à-dire avec l’enveloppe cornée qui met à l’abri du contact l’huile fixe et l’émulsine qu’elles contiennent.)

On peut utiliser tous les pépins de courge (cucurbita sp) , même si on privilégie surtout la citrouille et le potiron pour leur taille. Récupérez tous les pépins de courge, même si on privilégie surtout la citrouille et le potiron pour leur taille. 

Propriétés :

L’analyse phytochimique des graines de Cucurbita pepo a démontré la présence de triterpènes (cucurbitacines), de caroténoïdes, d’acides gras, de minéraux, de tocophérol et de lignines.

La cucurbitine (3-amino-3-carboxypyrrolidine) contenue dans la peau des graines est considérée comme le principe antihelminthique le plus actif des de graines de citrouille. Cet acide aminé est concentré uniquement dans les graines de l’espèce Cucurbita.

Des études cliniques menées en Chine ont montré que les graines de citrouille étaient utiles pour les personnes atteintes de schitosomiase aiguë ou bilharziose qui est une maladie parasitaire provoquée par des trématodes du genre Schistosoma. (Les larves du parasite, libérés par des gastéropodes d’eau douce, pénètrent dans la peau d’une personne lorsqu’elle est en contact avec une eau infestée).

Une étude a également montré in vitro l’effet significatif de l’extrait de Cucurbita pepo sur la motilité du nématode le plus pathogène des chèvres et des mouton, Haemonchus contortus .

Enfin, les graines de citrouille ont montré un effet significatif sur les nématodes du genre Oesophagostomum qui sont des parasites intestinaux des ruminants, du porc et des primates.

[Source : Maciej Grzybek, Wirginia Kukula-Koch, Aneta Strachecka, Aleksandra Jaworska, Andrew M. Phiri, Jerzy Paleolog, and Krzysztof Tomczuk « Evaluation of Anthelmintic Activity and Composition of Pumpkin (Cucurbita pepo L.) Seed Extracts—In Vitro and in Vivo Studies », International Journal of Molecular Sciences, 2016 Sep ; 17(9) : 1456. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5037735/ ]

Préparation à base de graines de courge

Préparation anti-taenia

Piler 2 verres de graines de courges.
Mélanger avec de l’eau, du sucre ou du miel.

Mode d’emploi :

Prendre cette pâte avant chaque repas, 3 fois par jour, pendant trois jours :

Posologie :

Enfants : 2 cuillerées à soupe
Adultes : 4 cuillerées à soupe
Le jour suivant boire une tisane de purge, pour faire sortir le ver (voir plus bas).

Conseil :

Les graines de Cucurbita pepo sont bonnes à manger et peuvent être grignotées par tous régulièrement. Cela empêche l’arrivée du ver plat.

Document ethnobotanique

F.-J. Cazin, Traité pratique et raisonné des plantes médicinales indigènes
CITROUILLE : Cucurbita pepo. L.

Brunet communiqua en 1845, à la Société de médecine de Bordeaux, deux observations sur l’efficacité de la pâte de semence de courge contre le tænia. Soixante-douze pilules d’extrait de fougère mâle avaient provoqué chez un marin l’expulsion de quelques fragments de ver solitaire. Brunet fit prendre un purgatif sans succès. Il fit alors administrer 45 gr. de semences de courge pilées avec autant de sucre. Après diverses doses de cette pâte, le malade rendit un tænia complet. Un second malade, porteur du même parasite prit le même remède et obtint un résultat semblable. Sarraméa présenta peu de temps après à la même Société deux tænias rendus par des jeunes après l’administration de la pâte de graines de citrouille. L’un des deux malades a rendu le ver après la troisième dose ; chez l’autre, il a été exposé après la première.

Brunet (1) dit avoir employé vingt-cinq ou trente fois ce remède avec succès depuis sa première communication à la Société. Sarraméa (2) a également réussi dans un grand nombre de cas-, mais il a dû quelquefois revenir une seconde et même une troisième fois à l’emploi du moyen. Ce médecin cite deux cas dans lesquels la racine de grenadier et même le cousso avaient échoué.
Il y a plus de trente années que le Journal universel des sciences médicales signalait les bons effets que Mongenay avait obtenus, dans les cas de tænia, avec une pâte composée de 90 gr. de citrouille fraîche et 180 gr. de miel donnés en trois doses à la distance d’une heure. A l’aide de ce moyen, ce médecin avait constamment réussi à chasser le tænia dans le laps de six à sept heures, alors même que dans plusieurs cas tous les remèdes connus avaient échoué.’.. ;. Notre matière médicale indigène, dit à, cette occasion le rédacteur du Journal de médecine de Bordeaux, n’est pas aussi pauvre qu’on l’a fait, et si l’on mettait à son étude le soin qu’on apporte à celle des produits que le commerce nous livre à grands frais, cette vérité n’aurait pas besoin.d’être rappelée.

Graines et latex
de Carica papaya

Kinyarwanda et Kirundi : Ipapayi
Français : Papaye
Anglais : Papaya

Préparation :

Piler des graines ou utiliser du lait (latex) de Carica papaya
Mélanger avec du sucre ou du miel.

Mode d’emploi :

Prendre cette pâte avant chaque repas (3 fois par jour), pendant trois jours.

Posologie :

Enfants de 2 à 8 ans, 2 graines ou 20 gouttes de latex.

Enfants de plus de 8 ans, 3 graines ou 1 petite cuillerée de latex.

Adultes, 5 graines ou 2 cuillerées de latex.

Le quatrième jour, au matin, boire une tisane de purge pour faire sortir les vers (voir plus loin).

Répéter ce traitement deux semaines plus tard.

Celosia diverses espèces
C. trigyna, C. anthelmintica, C. argentea

Kinyarwanda : Umucungwe.
Kirundi : Ipfungu
Swahili : Mfungu.
Français : Célosie, crête de coq. Anglais : Silver spinach, woolflower, cock’s comb.

Propriétés

Celosia trigyna a montré des propriétés vermifuges chez les humains ; des extraits méthanoliques de la plante entière ont montré des propriétés acaricides.

Préparation africaines anti taenia :

Burundi : Macération ou infusion de feuilles en lavement

Rwanda : Exprimer le jus une poignée de toute la plante avec de l’eau. Boire un demi-verre du liquide à jeun. Eventuellement prendre une purge après ½ heure L

Ethiopie et Soudan : Feuilles de Celosia trigyna et graines de Cucurbita pepo pilées
Décoction de feuilles, fleurs, fruit , graines, trés énergique, ou grain pilés

Côte-d’Ivoire : Macération de feuilles de Celosia trigyna en voie orale

RDC : Ingérer le suc de la plante en voie orale
Boire la décoction de la plante entière

Niger : Macération de feuilles dans de l’eau puis délayé dans du er (lait), VO. + lait aigre.

Préparation anthelminthique contre les oxyures et ankylostomiase

Burkina Faso : Macération de tige feuillée de Celosia trigyna, triturées dans de l’eau
Boire le liquide filtré à jeun

Préparation contre la giardiase (infection par le protozoaire flagellé Giardia duodenalis (G. lamblia, G. intestinalis). )

Préparation anti-ascaris

Ouganda : Décoction des parties aériennes dans de l’eau.
Boire la préparation filtrée à jeun

Ananas comosus

Kinyarwanda : Inanasi.
Français : Ananas.
Anglais : Pineapple

Partie utilisée :

Chair du fruit

En Amérique latine, il est commun de conseiller l’ananas est comme vermifuge qui y est réputé pour ses propriétés anthelminthiques. Pour cela, le fruit ou l’extrait de fruit est simplement consommé en voie orale. Pour expulser les ténias, il est dit qu’il suffirait de manger de l’ananas pendant trois jours.

Ces informations restent à confirmer.

Mis en ligne par La vie re-belle
 27/06/2019
 https://lavierebelle.org/12-plantes-pour-le-traitement-des-vers-plats

Affections gastro-intestinales

Maux de ventre, trouble de la digestion, infections intestinales, ulcères gastroduodénaux

Les articles 14

IMG: - 8 - Pharmacopée végétale antiamibienne Plantes antiamibiennes des pharmacopées d’Afrique de l’EstDifférentes plantes présentes en Afrique de l’Est sont réputées dotées de propriétés antiamibiennes. (...)
IMG: -15- Traitement « naturel » des ulcères internes De nombreuses recherches rendent compte du potentiel de plantes et d’autres substances d’origine naturelle en matière de prévention et de traitement des (...)
IMG: - 14 - Brûlures d'estomac et ulcères gastroduodénaux Brûlures d’estomac et ulcères gastroduodénauxDans son sens général l’ulcère désigne une lésion et une inflammation de la peau ou d’une muqueuse, prenant la forme (...)
Tisanes de purgeLa prise de traitements anthelminthiques contre les vers intestinaux doit toujours être suivie d’une purge des intestins.En général, (...)
Sélection de plantes pour le traitement des vers rondsAllium sativumKinyarwanda : Intungurusumu Français : Ail Anglais : GarlicDans de nombreuses (...)
Parasites intestinauxNote ethnobotaniqueEn Afrique et ailleurs, les parasites intestinaux sont une affection fréquente. Au Rwanda, où les vers (...)
 La Vie Re-Belle | 2018 · 2021