Propriétés hépatoprotectrices de Bidens Pilosa (Inyabarasanya)

Herbacée cosmopolite, Bidens pilosa, Inyabarasanya en kinyarwanda, est utilisé dans au moins neuf pays africains pour le traitement des affections hépatiques : Rwanda, Burundi, Kenya, Côte d’Ivoire, Cameroun, Comores, RDC, Cameroun, Madagascar. Hors d’Afrique, on retrouve cet usage en Chine.

Cette diffusion d’un même usage thérapeutique nous a conduit à examiner la littérature scientifique pour voir si la pertinence cet usage est confirmé par des recherches pharmacologiques.

Etudes pharmacologiques :

Marta Izabel Suzigan et al (2009) ont testé l’effet hépatoprotecteur de l’extrait aqueux de Bidens Pilosa L. sur la cholestase induite induite chez des rats. (diminution ou un arrêt de la sécrétion biliaire, responsable d’un défaut de transport des acides biliaires du foie vers l’intestin et d’une augmentation de la concentration dans le sang et les tissus des acides biliaires. L’extrait aqueux de Bidens Pilosa a protège la fonction hépatique en diminuant le taux de nécrose et de fibrose hépatique. Les chercheurs concluent que Bidens pilosa pourrait être utilisé dans la phytothérapie des dommages hépatiques induits par la cholestase obstructive chronique.

Source : Suzigan MI, Battochio AP, Coelho KL, Coelho CA. « An acqueous extract of Bidens pilosa L. protects liver from cholestatic disease : experimental study in young rats ». Acta Cir Bras. 2009 Sep-Oct ;24(5):347-52

Yan L. et al (2014) ont confirmé que l’extrait de plante a un effet protecteur et curatif sur les lésions du foie. Les auteurs de cette étude émettent l’hypothèse que que cet effet pourrait être associé à ses propriétés antioxydantes et à l’inhibition de l’activation du NF-kappaB.

Source : Yuan, L., Chen, F., Ling, L., Dou, P., Bo, H., Zhong, M., Xia, L., 2008. Protective effects of total flavonoids of Bidens pilosa L. (TFB) on animal liver injury and liver fibrosis. Journal of Ethnopharmacology 116, 539–546.

Cristiane Martinez Ruiz Pegoraro et al, 2018 ont monté que Bidens pilosa protège efficacement contre les effets toxiques du Tétrachlorométhane (CCl4) sur le foie, les reins et l’intestin. L’extrait de plante a exercé un effet antimutagène sur les rats exposés à cette substance toxique.

Source : Cristiane Martinez Ruiz Pegoraro et al, « Protective effects of Bidens pilosa on hepatoxicity and nephrotoxicity induced by carbon tetrachloride in rats », Drug and Chemical Toxicology Volume 44, 2021 - Issue 1.

Préparations traditionnelles réputées hépatoprotectrices

- en RDC on recommande de boire deux verres par jour de jus de feuilles

- à Madagascar, on prépare une décoction de feuilles de Sorghum bicolor et de Bidens pilosa

- au Kenya, on utilise les racines

- au Cameroun on prépare une décoction du totum de Bidens pilosa avec des feuilles de Cymbopogon citratus (citronnelle) et de l’arbre Khaya senegalensis (« acajou du Sénégal » ou « caïlcédrat »)

- au Burundi Bidens Pilosa est un ingrédient de préparations composites :

• Décoction de feuilles de Bidens pilosa avec des feuilles de Guizotia scabra, et l’écorce tige, rameau, écorce de tiges d’Erythrina abyssinica,

• Décoction de feuilles de Bidens pilosa, d’écorce de tiges d’Erythrina abyssinica et de Tamarindus indica.

Au Rwanda les feuilles ou les parties aériennes de Bidens pilosa sont parfois utilisées seules en décoction mais le plus souvent elle sont l’un des ingrédients de nombreuses recettes pour traiter les affections hépatiques :

- 500 gr. d’écorces d’Erythrina abyssinica (Umuko)
+ 300 mg de la plante entière de Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ 300 mg de feuilles de Chenopodium ugandae (Umugombe)
+ 300 mg de feuilles de Draceana steudneri (Igihondohondo)

- Piler l’écorce d’érythrine puis les autres plantes dans un mortier. Ajouter ces plantes à un litre d’eau. Faire bouillir le tout et filtrer la préparation. Boire une demi-tasse trois fois par jour à 8 h d’intervalle durant 10 à 12 jours.

- Totum de Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ Feuilles de Coffea arabica (Ikawa)
+ Feuilles de Guizotia scabra (Igishikashike)
+ Feuilles de Crassocephalum vitellinum (Isununu)
+ Feuilles de Chenopodium ugandae (Umugombe)
+ Écorce de tige d’Erythrina abyssinica (Umuko)

- Broyer 1/2 kg d’écorce de tige d’Erythrina abyssinica dans un mortier et mélanger avec une cuillère de chaque autre plante. Faire macérer et filtrer. Boire une petite tasse trois fois par jour pendant trois jours

- Totum de Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ Feuilles de Melanthera scandens (Icyumwa)
+ Écorce de tiges de Erythrina abyssinica (Umuko)
+ Feuilles de Guizotia scabra (Igishikashike)

- Broyer l’écorce d’Erythrina abyssinica dans un mortier, mélanger aux autres herbes et décocter dans un litre d’eau. Filtrer. Boire une petite tasse trois fois par jour pendant 7 jours

- Pulpe de Musa acuminata (Igitoki cy’ikakama)
+ Écorce de tiges d’Erythrina abyssinica (Umuko)
+ Feuilles de Vernonia lasiopus (Ivumavumo)
+ Feuilles de Leonotis nepetifolia (Igicumucumu)
+ Totum de Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ Feuilles de Persea americana (Avoka)
+ Feuilles d’Indigofera arrecta (Umusororo)

Mélanger bouillir une poignée de chaque plante dans un litre d’eau. Filtrer. Boire deux bouteilles d’un litre pendant 4 à 5 jours

- Totum Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ Feuilles de Rubus rigidus (Imikeri)
+ Feuilles de Coffea arabica (Ikawa)
+ Écorce de tiges de Erythrina abyssinica (Umuko)
+ Feuilles de Persea americana (Avoka)
+ Feuilles de Indigofera arrecta (Umusororo)
+ Feuilles de Leonotis nepetifolia (Igicumucumu)
+ Feuilles de Chenopodium ugandae (Umugombe) Chenopodiaceae

Broyer 500 g d’érythrine dans un mortier et mélanger avec une cuillère du jus de toutes les autres plantes. Faire bouillir dans un litre d’eau et filtrer. Boire 1 tasse trois fois par jour pendant une semaine

- Totum Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ Feuilles de Dracaena steudneri (Igihondohondo)
+ Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubilizi)
+ Feuilles de Microglossa pyrifolia (Umuhe)
+ Feuilles de Hypoestes triflora (Magaru)
+ Feuilles de Crassocephalum vitellinum (Isununu)
+ Feuilles de Ludwigia abyssinica (Umuzigangore)

- Piler une poignée de chaque plante dans un litre d’eau et un verre de bière de banane ; faire bouillir le tout. Boire un demi-verre trois fois par jour.

- Totum Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ Feuilles de Myrica kandtiana (Isubyo)
+ Feuilles de Crassocephalum vitellinum (Isununu)
+ Parties aériennes de Leucas martinicensis (Akanyamapfundo)
+ Feuilles de Hypoestes triflora (Magaru)
+ Écorce de tiges de Erythrina abyssinica (Umuko)

- Piler une poignée de chaque plante dans un litre d’eau et faire bouillir le tout. Boire 2 verres par jour.

- Parties aériennes de Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ Feuilles de Clematis hirsuta (Umunkamba)
+ Feuilles de Vernonia fontinalis
(Umubimbafuro)
+ Feuilles de Vernonia lasiopus (Ivumavumo)
+ Parties aériennes de Leucas martinicensis (Akanyamapfundo)
+ Feuilles de Indigofera arrecta (Umusororo)
+ Feuilles de Lantana trifloria (Umuhengeri)
+ Feuilles de Hygrophila auriculata (Gangabukari)
+ Feuilles de Solanum nigrum (Urusogo) Solanaceae

- Piler et bouillir une poignée de chaque plante dans un litre d’eau. Boire une tasse deux fois par jour.

- Parties aériennes de Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ Feuilles de Vernonia lasiopus (Ivumavumo)
+ Feuilles de Hygrophila auriculata (Gangabukari)
+ Feuilles de Crassocephalum vitellinum (Umusununu)

- écraser une poignée de chaque plante et faire une décoction avec un litre d’eau. Boire une demi-bouteille, deux fois par jour.

- Totum de Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ Feuilles de Vernonia lasiopus (Ivumavumo)
+ Feuilles de Acanthus pubescens (Igitovu)

Préparer une décoction de 1/2 kg total du mélange des différentes plantes avec deux litres d’eau. Boire une demi-bouteille deux fois pendant douze jours.

- Totum de Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ Feuilles de Vernonia lasiopus (Ivumavumo)
+ Parties aériennes Leucas martinicensis (Akanyamapfundo)
+ Feuilles de Crassocephalum vitellinum (Isununu)

- Piler une poignée de chaque plante et faire bouillir le tout dans un litre d’eau. Boire une tasse à café trois fois par jour.

- Totum de Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ Ecorce de tiges de Erythrina abyssinica (Umuko)
+ Feuilles de Hypoestes triflora (Magaru)
+ Feuilles de Guizotia scabra (Igishikashike)
+ Feuilles de Markhamia lutea (Umusave)
+ Feuilles de Crassocephalum vitellinum (Isununu)
+ Feuilles de Microglossa pyrifolia (Umuhe)
+ Parties aériennes Ocimum lamifolium (Umusura)
+ Feuilles de Vernonia lasiopus (Ivumavumo)
+ Feuilles de Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ Feuilles de Dracaena steudneri (Igihondohondo)
+ Feuilles de Aloe myriacantha (Igikakarubamba)

Piler une poignée de chaque plante et faire bouillir le tout dans un litre d’eau.
Boire une tasse deux fois par jour.

- Totum de Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ Feuilles de Melanthera scandens (Icyumwa)
+ Feuilles de Draceana steudneri (Igihondohondo)
+ Feuilles de Hypoestes triflora (Magaru)
+ Feuilles de Crassocephalum vitellinum (Umusununu)
+ Feuilles de Ludwigia abyssinica (Umuzigangore)

- Ecraser 350 g de chaque plante ajouter au pilât deux litres d’eau et un verre de vin de banane, faire bouillir et filtrer. Boire la préparation durant 4 jours

- Parties aérienne de Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ Parties aérienne de Crassocephalum vitellinum (Umusununu)

- Piler les plantes dans de l’eau. Mélanger le jus avec du vin de banane et faire bouillir le tout. Posologie non documentée.

Mis en ligne par La vie re-belle
 7/02/2021
 https://lavierebelle.org/proprietes-hepatoprotectrices-de-300

Les articles 4

IMG: Propriétés hépatoprotectrices de Vernonia amygdalina (Umubirizi) Vernonia amygdalina – UmubiriziVernonia amygdalina est un arbuste ou petit arbre atteignant 10 m de haut, très ramifié répandu dans la plupart des pays (...)
Erythrina abyssinicaErythrina abyssinica, l’érythrine d’Abyssinie, appelée Umuko ou Umurinzi en kinyarwanda est un arbre au mutilple usages (voire sur ce (...)
IMG: Plantes hépatoprotectrices du Rwanda Plantes et préparations hépatoprotectrices rwandaisesUn peu plus de 80 plantes présentes au Rwanda sont réputées utiles pour traiter les affections (...)
Introduction aux traitement phytothérapeutiques des affections hépatiquesConcevoir un éventuel traitement à base plantes pour soutenir les fonctions d’un (...)
 La Vie Re-Belle | 2018 · 2021