Propriétés hépatoprotectrices de Vernonia amygdalina (Umubirizi)

Vernonia amygdalina – Umubirizi

Vernonia amygdalina est un arbuste ou petit arbre atteignant 10 m de haut, très ramifié répandu dans la plupart des pays d’Afrique tropicale, depuis la Guinée jusqu’à la Somalie et vers le sud jusqu’au nord-est de l’Afrique du Sud, ainsi qu’au Yémen. Cette plante arbre est également présente dans une partie de l’Amérique du Sud tropicale et d’Asie.

Au Rwanda la plante est appelée « Umubirizi ». En français elle est nommée « vernonie », ou par son nom camerounais « Ndole » quand elle est commercialisée comme légume. Son nom anglais « Bitter leaf » fait référence à l’amertume de ses feuilles.

Des cultivar moins amers que les espèces sauvages sont cultivés et commercialisés comme légume en Afrique occidentale et centrale. La plante est notamment appréciée en cuisine au Cameroun et au Nigeria. À notre connaissance, ces usages vivriers sont ignorés en Afrique de l’Est.

En revanche, Vernonia amygdalina est utilisée comme plante médicinale sur toute son aire de répartition africaine. La plante est utilisée pour traiter la fièvre, le paludisme, la diarrhée, la dysenterie, l’hépatite et la toux ainsi que comme laxatif et pour encourager la fécondité. On les emploie aussi comme remède contre la gale, les maux de tête et les maux d’estomac. Des extraits de racines servent aussi à soigner le paludisme et les troubles gastro-intestinaux.

Dans cet article, nous nous intéresserons plus particulièrement au potentiel d’utilisation de Vernonia amygdalina pour traiter les maladies du foie. Si on se réfère aux études ethnobotaniques recensées par la base de donnée « Prélude », la plante est utilisée pour traiter les pathologies du foie dans au moins 10 pays africains : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Éthiopie, RDC, Rwanda, Sénégal, Tanzanie, Togo.

Après avoir passé en revue les principales recherches pharmacologiques ayant étudié les propriétés hépatoprotectrices de Vernonia amygdalina. Nous présenterons les modalités d’usages traditionnels de la plantes pour traiter les maladies du foie recensées au Rwanda et au Burundi.

Recherches Pharmacologiques

B.A. Iwalokun et al (2006) ont évalué les effets hépatoprotecteurs et antioxydants de l’extrait aqueux de feuilles de Vernonia amygdalina contre l’hépatotoxicité et le stress oxydatif induits par l’acétaminophène chez les souris in vivo.

La préadministration de 50 à 100 mg/kg d’extrait de la plante a entraîné une inversion proportionnelle à la dose - de 51,9 à 84,9 % - des altérations de tous les paramètres de lésion de la fonction hépatique induites par l’acétaminophène. La suppression de la peroxydation lipidique et du stress oxydatif induits par l’acétaminophène par l’extrait était également proportionnelle à la dose Pour les auteurs de cette étude, l’extrait de V. amygdalina suscite une hépatoprotection par son activité antioxydante.

Source : Iwalokun, B.A. et al, 2006. , « Hepatoprotective and antioxidant activities of Vernonia amygdalina on acetaminophen-induced hepatic damage in mice ». Journal of Medicinal Food 9, 524–530.

Adaramoye O et al, 2008 ont montré que l’administration d’ extraits de Vernonia amygdalina, d’Hibiscus sabdariffa, ou de vitamine C augmentent les systèmes de défense antioxydants et peuvent réduire les dommages hépatiques induits par les radiations.

Source : Adaramoye O, Ogungbenro B, Anyaegbu O, Fafunso M. Protective effects of extracts of Vernonia amygdalina, Hibiscus sabdariffa and vitamin C against radiation-induced liver damage in rats. J Radiat Res. 2008 Mar ;49(2):123-31. doi : 10.1269/jrr.07062. Epub 2008 Feb 5. PMID : 18250564.

Selon Olusegun Olubunmi Babalola et al (2001) les lactones de sesquiterpène de V. amygdalina seraient un contributeur principal l’effet protecteur du foie de la plante, contre la toxicité induite par le CCL4

Source  : Babalola, O., Anetor, J., et al., 2001. « Amelioration of carbon tetrachloride-induced hepatotoxicity by terpenoid extract from leaves of Vernonia amydgalina. African », Journal of Medicine & Medical Sciences 30, 91–93.

Item Justin Atangwho et al (2008) ont montré l’effet protecteur de l’administration d’extrait éthanolique de feuilles sur l’architecture des cellules hépatiques et l’amélioration d’indices biochimiques de la fonction hépatique chez des rats diabétique (alloxanisés) dont le foie est lésé par l’hépatotoxicité induite par l’hyperglycémie. Plusieurs études ont par ailleurs montré les propriétés anidiabétique de Vernonia amygdalina.

Source : Item Justin Atangwho et al, « Effect of Vernonia amygdalina Del. on liver function in alloxan-induced hyperglycaemic rats Item », Journal of Pharmacy and Bioressourses, Vol. 4 no. 1, pp. 25-31 (March 2007)

Toxicité :

HU Nwanjo (2006) et Ojiako, O. A. et Nwanjo, H. U. (2006) qui ont étudié les effets de diverses concentrations d’extraits aqueux de feuilles de Vernonia amygdalina concluent leurs études en écrivant que Vernonia amygdalina ne présentent pas d’effet hépatotoxique lorsqu’il est utilisé comme agent thérapeutique ou nutritionnel.

Préparations traditionnelles

Préparation simples :

Les préparations à but hépatoprotecteur à base Vernonia amygdalina sont diverses. Le plus souvent les feuilles en son l’ingrédient unique ou principal. En Éthiopie on prépare une décoction de feuilles fraîche ; au Togo la décoction peut être de feuilles sèches ou fraîches ; au Cameroun on mélange feuilles de Ndole et de papayer qui sont ingérées une fois cuite ; au Congo (Brazzaville) et en RDC, on prépare une décoction de racines, VO. (RDC, Congo) ; au Bénin et au Sénégal on mélange décoction de racines et macération de feuilles ; en Tanzanie on pile une poignée de feuille et on boit le jus extrait additionné d’eau.

Préparation composites

Au Rwanda Umuburizi est généralement seulement l’un des ingrédients hépatoprotecteurs de formules composites.

- Préparations du Sud du Rwanda

- Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles de Vernonia kirungae (Igiheriheri)
+ Feuilles de Vernonia lasiopus (Ivumavumo)
+ Feuilles d’Acanthus pubescens (Igitovu)
+ Parties aériennes de Leucas martinicensis (Akanyamapfundo)

- Piler une poignée de chaque plante dans un litre d’eau et un verre de vin de banane, et boire un verre par jour.

- Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles de Dracaena steudneri (Igihondohondo)
+ Feuilles de Microglossa pyrifolia (Umuhe)
+ Feuilles de Hypoestes triflora (Magaru)
+ Totum de Bidens pilosa (Inyabarasanya)
+ Feuilles de Crassocephalum vitellinum (Isununu)
+ Feuilles de Ludwigia abyssinica (Umuzigangore)

Piler une poignée de chaque plante dans un litre d’eau et un verre de bière de banane ; faire bouillir le tout. Boire un demi-verre trois fois par jour.

- Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Parties aériennes Leucas martinicensis (Akanyamapfundo)
+ Feuilles de Vernonia lasiopus (Ivumavumo)
+ Feuilles de Guizotia scabra (Igishikashike)
+ Feuilles de Hygrophila auriculata (Gangabukari)
+ Feuilles d’Indigofera arrecta (Umusororo)

- Piler une poignée de chaque plante dans un litre d’eau et faire bouillir le tout. Boire un verre par jour.

- Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles de Vernonia lasiopus (Ivumavumo)
+ Feuilles de Hygrophila auriculata (Gangabukari)
+ Feuilles de Markhamia lutea (Umusave)
+ Feuilles de Rubus rigidus (Umukeri)

- Piler une poignée de chaque plante dans un litre d’eau et faire bouillir le tout. Boire un verre par jour

- Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles de Crassocephalum vitellinum (Isununu)
+ Parties aériennes Leucas martinicensis (Akanyamapfundo)
+ Feuilles de Hypoestes triflora (Magaru)
+ Parties aériennes Microglossa pyrifolia (Umuhe)

- Piler et bouillir une poignée de chaque plante dans un litre d’eau. Boire un verre trois fois par jour.

- Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles de Maesa lanceolata (Umuhanga)
+ Feuilles de Hypoestes triflora (Magaru)
+ Feuilles de Mytragyna rubrostipulata (Umuzibaziba)
+ Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles de Vernonia lasiopus (Ivumavumo)
+ Feuilles de Crassocephalum vitellinum (Isununu)
+ Feuilles de Guizotia scabra (Igishikashike)
+ Écorce de tiges de Erythrina abyssinica (Umuko)

- Faire bouillir une poignée de chaque plante dans un litre d’eau ; ajouter un verre de bière de banane. Boire un verre deux fois par jour.

- Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles de Ocimum gratissimum (Umwenya)

- Piler une poignée de chaque plante dans mortier ; ajouter un verre de bière de banane et filtrer.

Boire trois verres par jour pendant trente jours

Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles de Lantana trifolia (Umuhengeri) Verbenaceae
+ Feuilles de Guizotia scabra (Igishikashike)
+ Feuilles de Ocimum lamifolium (Umusura)
+ Feuilles de Vernonia crudia (Umukurazo)

- Faire bouillir une poignée de chaque plante le tout dans un litre d’eau ; filtrer et ajouter un verre de bière de banane. Boire un verre trois fois par jour pendant six jours

Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles de Clematis hirsuta (Umunkamba)
+ Feuilles de Lantana triflolia (Umuhengeri)
+ Feuilles de Clutia abyssinica (Umutarishonga)
+ Feuilles de Rumex abyssinicus (Umufumbageshi)
+ Feuilles de Pavetta ternifolia (Umumenamabuye)
+ Feuilles de Leucas martinicensis (Akanyamapfundo)
+ Feuilles de Microglossa pyrifolia (Umuhe)
+ Feuilles de Rumex usambarensis (Umufumbageshi)
+ Parties aériennes Geniosporum rotundifolium (Umusekerasuka)
+ Feuilles de Chlerodendron myricoides (Umukuzanyana)
+ Feuilles de Vernonia lasiopus (Ivumavumo)
+ Feuilles de Mytragyna rubrostipulata (Umuzibaziba)
+ Écorce de tiges de Erythrina abyssinica (Umuko)
+ Feuilles de Ludwigia abyssinica (Umuzigangore)

- Faire bouillir une poignée de chaque plante le tout dans trois litres d’eau ; filtrer et ajouter un verre de bière de banane. Boire deux verres par jour pendant huit jours

- Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles de Clematis hirsuta (Umunkamba)
+ Feuilles de Thalyctrum rynchocarpum (Ubugomboro)
+ Écorce de tiges d’Erythrina abyssinica (Umuko)
+ Feuilles de Leonotis nepetifolia (Igicumucumu)
+ Feuilles de Ocimum urticifolium (Umwenya)

- Piler une poignée de chaque plante et faire bouillir le pilât dans un litre d’eau. Boire un verre par jour jusqu’à consommation d’un litre et demi à trois litres

Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles de Vernonia lasiopus (Ivumavumo)
+ Feuilles de Vernonia kirungae (Igiheriheri)
+ Feuilles de Leucas martinicensis (Akanyamapfundo)
+ Feuilles d’Acanthus pubescens (Igitovu)

- Faire bouillir une poignée de chaque plante dans un litre d’eau ; ajouter un verre de bière de banane. Boire deux verres par jour pendant sept jours

- Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles de Vernonia crudia (Umukurazo)
+ Feuilles de Lantana triflora (Umuhengeri)
+ Feuilles de Guizotia scabra (Igishikashike)
+ Feuilles de Ocimum lamifolium (Umusura)

- Mélanger et faire bouillir les feuilles fraîchement écrasées dans un litre d’eau et un verre de vin de banane. Boire trois verres par jour pour un total de 12 jours ou 12 bouteilles

Source : M.-J. Mukazayire, M.-J. , V. Minani, C. K. Ruffo, E. Bizuru, C. Stévigny, P. Duez, « Traditional phytotherapy remedies used in Southern Rwanda for the treatment of liver diseases », Journal of Ethnopharmacology 138, 415– 431 (2011)
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0378874111006957

- Préparations de la région de Gisenyi

- Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles de Rumex usambarensis (Umufumba)
+ Feuilles de Plantago palmata (Imbatabata)
+ Feuilles de Crassocephalum vitellinum (Isununu)
+ Régime de bananes de Musa acuminata (Igitoki cy’ikakama)

- Piler les feuilles des plante pour obtenir une bouteille jus feuilles ; mélanger à trois bouteilles de jus de bananes ; filtrer et bouillir la préparation jusqu’à évaporation au 3/4 de la préparation. Boire trois cuillères à soupe trois fois par jour.

- Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles de Leonotis nepetifolia (Igicumucumu)
+ Écorce de tiges de Erythrina abyssinica (Umuko)
+ Feuilles de Clematis hirsuta (Umunkamba)
+ Feuilles d’Ocimum urticifolium (Umwenya),
+ Feuilles de Thalyctrum rynchocarpum (Ubugomboro)

Piler les différents ingrédients avec de l’eau et faire chauffer la préparation. Boire un verre par jour (deux à quatre bouteilles au total)

quote>- Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles d’Acanthus pubescens (Igitovu)
+ Parties aériennes de Leucas martinicensis (Akanyamapfundo)
+ feuilles de Vernonia kirungae (Igiheriheri)
+ Feuilles de Vernonia lasiopus (Ivumavumo)

- Piler les ingrédients avec de la bière de banane. Posologie non documentée

Kayonga, A. & F. X. Habiyaremye, « Médecine traditionnelle et plantes médicinales rwandaises. Contribution aux études ethnobotaniques de la flore rwandaise » . Préfecture de Gisenyi. Univ. Nat. Rwanda, Centre universitaire de recherche sur la pharmacopée et la médecine traditionnelle, CURPHAMETRA, inédit, 121p., (1987)

- Préparations de la région de Kibuye

H(126), feuilles de Vernonia., piler, macération (H2O), VO.

- Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ partie aérienne de Geniosporum paludosum de Clerodendrum myricoides,
+ Feuilles de Vernonia lasiopus (Ivumavumo)
+ Feuilles de Clematis hirsuta (Umunkamba)
+ Feuilles de Lantana trifolia (Umuhengeri)
+ Feuilles de Pavetta ternifolia (Umumenamabuye)
+ Feuilles de Microglossa sp. (Umuhe)
+ Feuilles de Rumex usambarensis (Umufumba)

- Piler les ingrédients préparer une décoction, filtrer. Boire avec du vin de bananes. Posologie non documentée

quote>- Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ Feuilles de Cissampelos mucronata (Ishikashiki)
+ Feuilles de Vernonia cruda (Umukurazo )
+ Feuilles de Lantana trifolia (Umuhengeri)
+ Feuilles de Laportea sp. (Ifurwe ou Umufura

- Piler et délayer les ingrédients dans de l’eau. Préparer une décoction de la préparation et ajouter du vin de banane. Posologie non documentée

- Piler et délayer les ingrédients dans de l’alcool. Posologie non documentée

- Feuilles de Vernonia amygdalina (Umubirizi)
+ feuilles de Stephania abyssinica
- de Ocimum sp.,

- Piler et délayer les ingrédients dans de l’alcool. Préparer une décoction de la préparation et ajouter du vin de banane. Posologie non documentée

Van Puyvelde L., M. Ngaboyisonga, P.C. Rwangabo, S. Mukarugambwa, A. Kayonga, Runyinya-Barabwiriza, « Enquêtes ethnobotaniques sur la médecine traditionnelle rwandaise.Tome 1 : Préfecture de Kibuye », Univ. Nat. Inst. Nat. Rech. Sc., Butare (Rwanda), 147 p., (1977)

Mis en ligne par La vie re-belle
 7/02/2021
 https://lavierebelle.org/proprietes-hepatoprotectrices-de-308

Les articles 4

IMG: Propriétés hépatoprotectrices de Bidens Pilosa (Inyabarasanya) Herbacée cosmopolite, Bidens pilosa, Inyabarasanya en kinyarwanda, est utilisé dans au moins neuf pays africains pour le traitement des affections hépatiques (...)
Erythrina abyssinicaErythrina abyssinica, l’érythrine d’Abyssinie, appelée Umuko ou Umurinzi en kinyarwanda est un arbre au mutilple usages (voire sur ce (...)
IMG: Plantes hépatoprotectrices du Rwanda Plantes et préparations hépatoprotectrices rwandaisesUn peu plus de 80 plantes présentes au Rwanda sont réputées utiles pour traiter les affections (...)
Introduction aux traitement phytothérapeutiques des affections hépatiquesConcevoir un éventuel traitement à base plantes pour soutenir les fonctions d’un (...)
 La Vie Re-Belle | 2018 · 2021