Accès aux sources de la note de synthèse n°1

Action de l’Artemisia annua sur l’immunité adaptative dans les infections COVID-19

Cet article est la version augmentée de la revue éponyme des études effectuées par Catherine Poisson-Benatouil. Cette version rend disponible et donne l’accès à tous les documents cités par la rédactrice.

Action de l’Artemisia annua sur l’immunité adaptative dans les infections COVID-19

Dr Catherine Poisson-Benatouil
Anesthésiste-Réanimateur
Maison de l’Artemisia de Pointe-Noire | République du Congo

contact@maison-artemisia.org
etudes@inter-culturel.net

Abstract

Les médicaments antiviraux à base de plantes ont été déjà utilisés lors de nombreuses épidémies, notamment lors les deux précédentes flambées de coronavirus - MERS-CoV en 2012, SRAS-CoV en 2013 - ou lors des épidémies saisonnières causées par les virus de la grippe ou de la dengue.

Dans l’infection au Coronavirus (COVID-19), l’immunité adaptative cellulaire est essentiellement mise à contribution, en particulier les lymphocytes CD8 et les CD4 qui stimulent les lymphocytes B responsables de la production d’anticorps dirigés contre le Coronavirus. Par ailleurs, il existe un cyclone cytokinique chez les patients infectés par le COVID-19 responsable d’une réponse inflammatoire majeure et de leur état clinique évolutif très sévère. L’augmentation de l’Interleukine 10 et du TNF alpha réduit le nombre de CD4, provoque un épuisement fonctionnel des cellules de l’immunité et induit, sur leur site d’action (foie, endothélium vasculaire) un emballement de la production et de l’action des protéines de l’inflammation à l’origine de l’aggravation secondaire des patients COVID-19.

L’Artemisia annua a une activité antivirale reconnue (anti HSV1, Poliovirus, VSR, anti-virus de l’hépatite C, virus de la dengue de type 2, hanta virus) et anti VIH in vitro grâce aux Flavonoïdes, à la quercétine et aux acides dicaffeoyliquiniques qu’elle contient. Ces molécules ont montré qu’elles inhibent l’activité enzymatique du MERSCOV/3 CLPro (MERSCOV/3 chymotrypsin-like protéase), enzyme également produite par le SARS-COV2.

L’action antivirale de l’Artemisia annua, qui s’effectue par la stimulation de l’immunité adaptative, la régulation de la production des cytokines pro-inflammatoires, Prostaglandine E2 (PGE2), IL-6, IL-10, TNF alpha et l’augmentation de la genèse des CD4 , des CD8 et de l’interféron gamma, fait intervenir de nombreux minéraux et biomolécules : les propriétés des flavonoïdes, polyphénols, triterpènes, des stérols, saponines, polysaccharides, artémisinine et ses dérivés, la concentration en zinc, gallium et sélénium dans la plante joue un rôle dans la réponse immunitaire, antivirale, antioxydante et anti-inflammatoire.

La plante est in fine riche en Vitamine A et E dont l’une, en supplémentation, est reconnue pour réduire la morbidité et la mortalité dans les infections virales, VIH entre autres, et l’autre est un puissant antioxydant.

C’est donc l’ensemble de ces biomolécules et la prise de l’Artemisia annua dans son totum qui pourrait améliorer l’immunité adaptative épuisée et moduler l’emballement de la réponse inflammatoire au cours de l’infection au COVID-19, comme cette plante en a déjà fait la preuve dans d’autres infections virales et parasitaires graves.

Action de l’Artemisia annua sur l’immunité adaptative dans les infections COVID-19

En 2007, lors de l’épidémie de SARS, plusieurs études randomisées contrôlées furent menées pour évaluer l’efficacité de l’association de la médecine traditionnelle chinoise et de la médecine occidentale comparée à la médecine occidentale seule.

Une méta-analyse de ces études fut faite en utilisant les données récentes de la littérature validant les effets thérapeutiques de la médecine traditionnelle chinoise associée à la médecine occidentale, afin de sélectionner les études utilisant les traitements associant ces deux types de médecine ayant été validés.

24 études effectuées entre 2002 et 2006 ont été incluses dans la méta-analyse. Parmi les critères étudiés, la disparition de l’infiltrat pulmonaire était significativement plus rapide dans le groupe associant les deux types de médecine. Dix études sur les 24 utilisaient des corticoïdes, la dose moyenne de corticoïdes utilisée par jour était significativement plus basse dans le groupe associant les deux types de médecine comparée à celui n’utilisant que la médecine occidentale. Dans 4 études, le taux de CD4 était mesuré au début et en fin de traitement. Il existait une différence significative en faveur de l’association des deux types de médecine dans la remontée du taux de CD4 en fin de traitement.

Yan Chen, Jeff J. Guo, Daniel P Healy, and Siyan Zhan
Effect of integrated Traditional Chinese herbal Medicine and Western medicine on the treatment of severe acute respiratory syndrome
A Meta-analysis. Pharmacy Practice 2007 ; 5 (1):1-9

Effect of integrated Traditional Chinese herbal Medicine and Western medicine on the treatment of severe acute respiratory syndrome A Meta-analysis

I. Etude immunitaire du COVID 19

Le COVID 19 est un virus à ARN, monocaténaire de sens positif.

L’analyse séquentielle montre que le COVID-19 a un génome typique de la structure des coronavirus et appartient à un groupe de β-coronavirus qui incluent le SARS-COV1 et le MERS-COV.

Le génome du COVID-19 est identique à plus de 85% au SARS-COV1.

Au cours de l’infection au COVID-19 l’immunité innée est peu mise à contribution (phagocytose par les macrophages et les polynucléaires neutrophiles). Le taux de polynucléaires neutrophiles est peu ou pas augmenté dans les études cliniques sauf en fin de séjour en réanimation, au stade tardif.

Dans cette infection la réponse immunitaire de l’organisme est principalement basée sur des mécanismes de défense adaptative :

• Les lymphocytes B stimulés par les lymphocytes CD4 sont responsables de la production d’anticorps spécifiques dirigés contre le SARS-COv-2, dont le pic d’apparition est observé au huitième jour (début de production des IGG) et présents dans le sang jusqu’au vingtième jour après l’infection ; les IGM ne semblent apparaître qu’à partir du neuvième jour après l’infection et durent trois semaines. Les données sont encore peu importantes concernant cette cinétique.

• Les lymphocytes T dits « Killer T » qui peuvent directement détruire les particules étrangères.

L’autre population de lymphocytes activés est constitée par les lymphocytes folliculaires auxiliaires 5Tfh, spécifiques des centres germinatifs (ganglion et rate). Ils sont situés dans les organes lymphoïdes secondaires et participent à la réponse humorale dépendante des lymphocytes T.

Les lymphocytes T4 et les lymphocytes T8 (CD4 et CD8) : au cours de l’infection au SARS COV2, le taux de CD4 et de CD8 et le ratio des CD4 / CD8 sont fortement abaissés, le taux de CD4 bas pourrait être un facteur prédictif de la survie du patient, particulièrement chez le sujet âgé de plus de 60 ans.

Les cellules CD4 expriment des signes moléculaires d’épuisement fonctionnel chez les patients très graves. Il existe une sécrétion majeure d’interleukine 6 (IL-6), d’interleukine 10 (IL-10) et de TNF-alpha, en particulier chez les patients admis en réanimation subissant ce choc cytokinique.

L’interleukine 10 a un taux très élevé dans l’infection COVID-19, elle inhibe la prolifération cellulaire et peut induire l’épuisement des cellules CD4, comme dans l’infection au VIH.

Le taux d’interleukine 6 est également très élevé. L’IL-6 est une cytokine de la phase aiguë de l’inflammation. Elle est ubiquitaire. Elle induit la production hépatique des protéines de l’inflammation.

Enfin, le TNF alpha est lui aussi à un taux élevé : c’est une cytokine pro-inflammatoire qui agit au niveau de l’endothélium vasculaire.

De nombreuses études rapportent également l’apparition de microthromboses diffuses et de signes de coagulation intravasculaire disséminée (CIVD) au stade sévère de la maladie, associé à des thrombopénies.

N Eng J M 2020. Zhu N, Zhang D, Wang W, et al.
A novel Coronavirus from patients with pneumonia in China, 2019
The New England Journal of Medicine, 20 february 2020 ; 382:727-733

A novel Coronavirus from patients with pneumonia in China, 2019

Chen N, Zhou M, Dong X et al
Epidemiological and clinical characteristics of 99 cases of 2019 novel coronavirus pneumonia in Wuhan, China : a descriptive study
Lancet 2020

Epidemiological and clinical characteristics of 99 cases of 2019 novel coronavirus pneumonia in Wuhan, China : a descriptive study

Bo Diao, Chenhui Wang, Yingjun Tan, Xiewan Chen, Ying Liu, Lifeng Ning, Li Chen, Min Li, Yueping Liu, Gang Wang, Zilin Yuan, Zeqing Feng, Yuzhang Wu, Yongwen Chen
Reduction and functional Exhaustion of T cells in patients with Corona virus disease 2019 (COVID -19)
MedRxIV The Preprints for Health Sciences.

Reduction and functional Exhaustion of T cells in patients with Corona virus disease 2019 (COVID -19)

II. Biomolécules de l’Artemisia annua interagissant avec l’immunité activée dans l’infection au COVID-19

Les différents tissus d’Artemisia annua contiennent des centaines de composés phytochimiques qui sont bien en dessous des niveaux de toxicité recommandés.

Un grand nombre de ces composés ont des propriétés antioxydantes, antiparasitaires, antibactériennes et antivirales :

Duke JA (2001)
Handbook of phytochemical constituents of GRAS herbs and other economic plants
CRC Press LLC, Boca Raton, FL p 70

Document soumis à requête

Ebiamadon Andi Brisibe, Umoren E. Umoren, Fraideh Brisibe et al.
Nutritional Characterisation and antioxydant capacity of different tissues of Artemisia annua.
Food Chemistry.115 (2009) 1240 -1246.

Nutritional characterisation and antioxidant capacity of different tissues of Artemisia annua L.

II.1 Activité antivirale

L’action antivirale de l’Artemisia annua s’effectue par la stimulation de l’immunité adaptative, via la régulation de la production des cytokines pro-inflammatoires IL-6, IL-10, TNF alpha et la stimulation de la genèse des CD4 et CD8 et de l’interféron gamma.

Les extraits secs d’Artemisia annua ont un effet inhibiteur sur la sécrétion de Monoxyde d’Azote (NO) induit par les lipopolysaccharides et sur la production de Prostaglandines E2 (PGE2).

L’artémisinine, dans les extraits secs d’Artemisia annua pris en tisane, a une meilleure biodisponibilité, traverse mieux la paroi intestinale et est trois fois plus soluble que l’artémisinine pure. Du fait de l’inhibition des CYTP2B6 et CYT3A4 par les autres molécules présentes dans la tisane, l’artémisinine contenu dans les extraits secs régule de manière plus efficace la production des cytokines pro-inflammatoires que l’artémisinine pure.

Matthew R, Desrosier, Alexis Mittleman and Pamela J. weathers
Dried Leaf Artemisia annua Improves Bioavailability of Artemisinin via Cytochrome P450 Inhibition and Enhances Artemisinin Efficacy Downstream
Biomolecules, 2020, 10, 254, doi : 10 .3390.

Dried Leaf Artemisia annua Improves Bioavailability of Artemisinin via Cytochrome P450 Inhibition and Enhances Artemisinin Efficacy Downstream

Kim WS, Choi WJ, Lee S, Kim WJ, Lee DC, Sohn UD, Shin HS, Kim W
Anti-inflammatory, Antioxidant and Antimicrobial Effects of Artemisinin Extracts from Artemisia annua L.
Korean Journal of Physiology & Pharmacology. 2015 Jan ;19(1):21-7.

Anti-inflammatory, Antioxidant and Antimicrobial Effects of Artemisinin Extracts from Artemisia annua L.

Une étude in vitro comparant les activités antivirales de 7 espèces d’Artemisia (virus HSV1, virus para-influenzae, poliovirus 1 et virus syncitial respiratoire) a montré que celle de l’Artemisia annua était la plus forte et, dans certains cas, supérieure à celle de l’Acyclovir. Ce sont les quercétines qui induisent une diminution de l’activité virale et de sa concentration.

Mehrangiz Khajeh Karamoddini, Seyed Ahmad Emami, Masoud Sabouri Ghannad, Esmaeel Alizadeh Sani, Amirhossein Sahebkar
Antiviral activities of aerial subsets of Artemisia species against Herpes Simplex virus type 1 (HSV1) in vitro
Asian Biomedicine, vol. 5, Issue 1, 2011 pp. 63-68

Antiviral activities of aerial subsets of Artemisia species against Herpes Simplex virus type 1 (HSV1) in vitro

Une étude in vitro a mis en évidence la puissante activité anti HIV de la tisane d’Artemisia annua. Cette activité n’est pas due à l’artémisinine : ce sont les acides dicaféylquiniques (dicaffeoylquinic acids) qui sont actifs. Aucune toxicité cellulaire ne fut constatée.

Andrea Lubbe, Isabel Seibert, Thomas Klimkait, Frank van der Kooy
Ethnopharmacology in overdrive : the remarkable anti-HIV activity of Artemisia annua L.
Journal of ethnopharmacology (2012) Jun 14 ;141(3):854-9.

Ethnopharmacology in overdrive : the remarkable anti-HIV activity of Artemisia annua

Flavonoïdes

L’Artemisia annua contient des Chalcones et de la quercétine 3-bêta-d glycosides (quercetin-3-β-d-glucoside). Ce sont des molécules qui, outre leur rôle antioxydant, ont des propriétés antivirales reconnues. Ces molécules naturelles ont une activité inhibitrice sur la 3C-Like protéase (3CLprot). Ce sont également des inhibitrices de la Chymotrypsin-like Protease produite par le SARS -COV2.

Jorge F.S. Ferreira, Devanand L. Luthria, Tomikazu Sasaki, and Arne Heyerick
Flavonoids from Artemisia annua L. as Antioxidants and Their Potential Synergism with Artemisinin against Malaria and Cancer
Molecules. 2010 May ; 15(5) : 3135–3170.

Flavonoids from Artemisia annua L. as Antioxidants and Their Potential Synergism with Artemisinin against Malaria and Cancer

Jo S, Kim S, Shin DH, Kim MS
Inhibition of SARS-CoV 3CL protease by flavonoids
Journal of Enzyme Inhibition and Medicinal Chemistry, 2020 ; 35 ; 145 – 151.

Inhibition of SARS-CoV 3CL protease by flavonoids

Seri Jo, Hyo-Jin Kim, Suwon Kim, Dong Hae Shin, Mi-Sun Kim
Characteristics of flavonoids as potent MERS‐CoV 3C‐like protease inhibitors
Chemical Biology & Drug Design (2019) ; 19 : 2023-2030

Characteristics of flavonoids as potent MERS‐CoV 3C‐like protease inhibitors

La quercétine trouvée dans les extraits aqueux de l’Artemisia rschnieviana, mais qui est aussi présente dans l’Artemisia annua a une action anti-hémolytique puissante.

A. Naqinezhad, S.M. Nabavi, S.F. Nabavi, M.A. Ebrahimzadeh
Antioxydant and anti hemolytic activities of flavonoid rich fractions of Artemisia tschnieviana Besser.
European Review for Medical and Pharmacological Sciences, 2021 Jul ; 16 Suppl 3 : 88-94.

Antioxydant and anti hemolytic activities of flavonoid rich fractions of Artemisia tschnieviana Besser

Les Flavonoïdes, Casticine, et Chrysosplénol 6-D réduisent in vitro et in vivo l’inflammation.

Li YJ, Guo, Yang Q, Weng XG, Yang L, Wang YJ, Chen Y, Zhang D, Li Q, Liu XC, Kan XX, Chen X, Zhu XX, Kmoníèková E, Zídek Z
Flavonoids casticin and chrysosplenol D from Artemisia annua L. inhibit inflammation in vitro and in vivo
Toxicology and Applied Pharmacology, 17 Apr 2015, 286(3) : 151-158

Flavonoids casticin and chrysosplenol D from Artemisia annua L. inhibit inflammation in vitro and in vivo

Les quercétines appartiennent au groupe des bioflavonoïdes, elles ont des activités antivirales contre les virus HSV1, HSV2, le Cytomégalovirus et quelques types d’Adénovirus.

Dans l’étude suivante, les quercétines expriment in vitro, une activité antivirale significative (sur la réplication) contre le virus ARN de la dengue de type 2 :

Keivan Zandi, Boon Teong Teoh, Sing – Sin Sam, Pool, Fong Wong, Moh Rais Mustafa and Sazaly Abubakar
Antiviral activity of four types of bioflavonoid against dengue virus type-2
Virology Journal 2011, 8, 560

Antiviral activity of four types of bioflavonoid against dengue virus type-2

Acides dicaféylquiniques / acide chlorogénique

Les Artemisia et l’Artemisia annua sont riches en acides chlorogéniques et autres acides caféoylquiniques qui sont utilisés dans le traitement des hépatites virales et autres viroses.

Zhao Wen-wen, Zhang Wei-na, Chen Yu-ru, Yang Fengping, Cao Qiming, Chen Wen-zhong, Liu Jun-li, Dai Kewei
Identification and purification of novel chlorogenic acids in Artemisia annua L.
Journal of Experimental Biology and Agricultural Sciences
October - 2015 ; Volume – 3(V) ISSN 2320 – 8694.

Identification and purification of novel chlorogenic acids in Artemisia annua L.

Yi-hang Wu, Bing-jie Hao, Hong-cui Cao, Wei Xu, Yongjun Li, Lanjuan Li
Anti-Hepatitis B Virus Effect and Possible Mechanism of Action of 3,4-O-Dicaffeoylquinic Acid In Vitro and In Vivo
Evidence-Based Complementary And Alternative Medicine, June 2012 (1, supplement) : 356806

Anti-Hepatitis B Virus Effect and Possible Mechanism of Action of 3,4-O-Dicaffeoylquinic Acid In Vitro and In Vivo

Xueyun Zheng, Ryan S. Renslow, Mpho M. Makola, Ian K. Webb, Liulin Deng & al,
Structural Elucidation of cis/trans Dicaffeoylquinic Acid Photoisomerization Using Ion Mobility Spectrometry-Mass Spectrometry
The Journal of Physical Chemistry Letters, 2017, 8, 1381-1388.

Structural Elucidation of cis/trans Dicaffeoylquinic Acid Photoisomerization Using Ion Mobility Spectrometry-Mass Spectrometry

Mpho M. Makola, Ian A. Dubery, Gerrit Koorsen, Paul A. Steenkamp, Mwadham M. Kabanda, Louis L. du Preez, and Ntakadzeni E. Madala
The Effect of Geometrical Isomerism of 3,5-Dicaffeoylquinic Acid on Its Binding Affinity to HIV-Integrase Enzyme : A Molecular Docking Study
Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, Volume 2016, Article ID 4138263

Structural Elucidation of cis/trans Dicaffeoylquinic Acid Photoisomerization Using Ion Mobility Spectrometry-Mass Spectrometry

Stérols

Les stérols de l’Artemisia annua ont des propriétés d’inhibition virale connues depuis des années par les Chinois, supérieures aux autres molécules de cette plante telles que l’artémisinine ou l’arteannuin B.

Son activité antivirale se distingue parmi 20 plantes médicinales étudiées. Les stérols interfèrent avec la synthèse de l’enveloppe de cholestérol du virus Influenza et diminue de façon marquée son agressivité.

Xiangjie Sun and Gary Wittaker
Role of Inflenza Virus envelope Cholesterol in virus entry and infection
Journal of Virology, 2003 Dec ; 77(23) : 12543–12551.

Role of Inflenza Virus envelope Cholesterol in virus entry and infection

L’interleukine 6 (IL6) est élevée dans les infections au VIH. Les produits contenant des phytostérols abaissent la concentration d’interleukine 6.

Breen EC, Rezai AR, Nakajima K, Beall GN, Martinez-Maza O
Infection with HIV is associated with elevated IL 6 6 levels and production
Journal of Immunology, 1990 Jan 1 (V. 1444 (2) : 480 6 484.

Document soumis à requête

Parmi 21 plantes médicinales évaluées, les extraits d’Artemisia annua ont la plus grande activité inhibitrice antivirale contre tobamovirus. Les stérols comme le sistostérol et le stigmastérol sont à l’origine de cette activité inhibitrice dans l’Artemisia annua.

MM Abid Ali Khan, DC Jain, RS. Bhakuni, Mohd. Zaim, RS Thaku.
Occurrence of some antiviral sterols in Artemisia annua L.
Plant Science. Volume 75 , Issue 2, 1991, Pages 161-165

Occurrence of some antiviral sterols in Artemisia annua.

Bêta-sitosterols et Bêta-sistostérol glucosides

Les β-sitostérols et les β-sitostérols glucosides, antivirales, sont également présentes dans l’Artemisia annua. Elles stimulent la réponse immunitaires cellulaire qui contrôle la réplication virale.

Cette activité antivirale a été démontrée chez des patients infectés par le HIV. Elles stabilisent le taux des CD4 des personnes infectées et réduisent la production de l’interleukine 6.

Patrick Jacques Desire Bouic
Use of a combination of beta-sitosterol and beta-sitosterol glucoside for the manufacture of a medicament for treating HIV infection
European Patent Office, 14.08.2002 Bulletin 2002/33

Use of a combination of beta-sitosterol and beta-sitosterol glucoside for treating HIV infection

Artemisia annua augmente le nombre de lymphocytes D activés.

Constant Kansango Tchandema, Pierre Lutgen
In vivo trials on the therapeutics effects of encapsulated Artemisia annua and Artemisia Afra.
Global Journal For Research Analysis, Volume V, Issue VI, June 2016

In vivo trials on the therapeutics effects of encapsulated Artemisia annua and artemisia Afra

Les extraits aqueux de branches et de feuilles d’Artemisia annua entraînent une prolifération des lymphocytes T , CD4 et CD8.

Mohamed Islamuddin, Garima Chouhan Abdullah Farooque
Th1-Biased Immunomodulation and therapeutic potential of Artemisia annua in murine Visceral Leishmaniasis
PloS Neglected Tropical Diseases. January 8, 2015 9

Th1-Biased Immunomodulation and therapeutic potential of artemisia annua in murine Visceral Leishmaniasis

Dihydroartémisinine ou dihydro qinghaosu DQHS ou DHA

Les extraits de l’Artemisia annua et ses dérivés dihydroartémisinine (DHA) et l’artéméther et l’artésunate sont utilisés pour le traitement du paludisme et de nombreuses autres parasitoses aiguës ou chroniques, dans lesquelles la réaction inflammatoire de l’organisme est parfois inadaptée et trop importante, mal régulée.
La tisane d’Artemisia annua est ainsi utilisée pour le traitement du paludisme :

Munyangi J, Cornet-Vernet L, Idumbo M, Lu C, Lutgen P, Perronne C, Ngombe N, Bianga J, Mupenda B, Lalukala P, Mergeai G, Mumba D, Towler M, Weathers PJ.
- Artemisia annua and Artemisia afra tea infusions vs. artesunate-amodiaquine (ASAQ) in treating Plasmodium falciparum malaria in a large scale, double blind, randomized clinical trial.
Phytomedicine, 2019, 57, 49- 56.

Artemisia annua and Artemisia afra tea infusions vs. artesunate-amodiaquine (ASAQ) in treating Plasmodium falciparum malaria in a large scale, double blind, randomized clinical trial

La dihydroartémisinine (DHA) est utilisée dans des arthrites chroniques ce qui indique qu’elle intervient dans le rééquilibre de la réponse immunitaire chez des individus dont l’immunité est altérée.

Chez des souris saines infectées avec Toxoplasme Gondii et Plasmiodium Berghei, puis traitées avec de la DHA, l’étude de la réponse immunitaire retrouve une augmentation de l’index splénique (élargissement de la rate) provoquée par la genèse de Lymphocytes CD4 et de lymphocytes CD8 supplémentaires dans la rate et la circulation. La dihydroartémisinine augmente la proportion de cellules T helper et de cellules CD8n et diminue le nombre de cellules B circulantes et spléniques. La DHA pourrait réduire la production de cytokines pro-inflammatoires. Outre ses actions antiparasitaires, la DHA module la réponse immunitaire de l’hôte infecté.

Zhang T, Zhang Y, Jiang N, Zhao X, Sang X, Yang N, Feng Y, Chen R, Chen Q
DiHydroartemisinin regulates the immune system by promotion of CD8 T+ lymphocytes and suppression of B cell response
Science China Life Sciences 2019 july 8.

Artemisia annua and Artemisia afra tea infusions vs. artesunate-amodiaquine (ASAQ) in treating Plasmodium falciparum malaria in a large scale, double blind, randomized clinical trial

Le niveau des anticorps anti-ds- DNA et du TNFalpha étaient plus bas dans dans le groupe de souris BXSB ayant une néphrite lupique et recevant une dose forte et modérée de DiHydroArtemisinine (de DiHydro Qinghaosu) que dans le groupe contrôle.

Yan-jun Dong, Wei-dong Li, You-you Tu
Effect of dihydro-qinghaosu on auto-antibody production, TNF alpha secretion and pathologic change of lupus nephritis in BXSB mice
Zhongguo Zhong xi yi jie he za zhi Zhongguo Zhongxiyi jiehe zazhi (Chinese journal of integrated traditional and Western medicine) 2003 Sep ;23 (9) : 676-9.

Document soumis à requête

Matt Desrosier, Pamela J. Weathers
Effects of leaf digestion and artemisinin solubility for oral consumption of dried Artemisia annua leaves to treat Malaria
Journal of Ethnopharmacology, 2016, 190, 313-318.

Effects of leaf digestion and artemisinin solubility for oral consumption of dried Artemisia annua leaves to treat Malaria

II.2 Capacité oxydative/ anti-oxydative de la plante Artemisia annua et rôle dans l’immunomodulation

L’Artemisia annua a des propriétés oxydatives et non oxydatives qui interviennent de façon équilibrée, à différentes étapes, vis-à-vis des microorganismes pathogènes infestant l’hôte.

Notre organisme produit en permanence de l’hydrogène peroxyde. Les peroxydases des globules blancs bloquent les molécules organiques et génèrent comme sous-produits des H2 O2. L’hydrogène peroxyde participe à l’élimination des virus et des bactéries.
Les H2O2 sont générés et détruits par des enzymes spécifiques ce qui suggère que la concentration en H2O2 intracellulaire est minutieusement régulée.
La superoxyde dismutase catalyse la dismutation du radical superoxyde en H2 O et une molécule d’oxygène.

L’Arginine, il y en a beaucoup dans l’Artemisia annua, peut également générer de l’H2O2 via les enzymes iNO synthase.

L’H2O2 peut réagir avec le fer ou le cuivre pour produire des radicaux OH hautement réactifs.

Dans le foie, à côté de ses effets cytotoxiques, l’H2O2 joue un rôle essentiel en tant que molécule régulant l’activation de la défense immunitaire cellulaire.
Le support naturel d’H202 dans l’organisme attaqué par un virus peut être épuisé, un apport H2O2 d’une plante médicinale dans ce contexte pourrait être bénéfique et améliorer la réponse immunitaire cellulaire.

Les molécules telles que l’acide artémisinique et l’arteannuin B aussi jouent un rôle dans le stress oxydatif. Une étude analysant la concentration de ces composés dans de l’Artemisia annua chinoise (branches) a montré qu’ils génèrent un taux élevé de H2O2 au test PPVPP.

Ludjain AL. Sowaimel a comparé la quantité de H2O2 dans les Artemisia annua chinoise et yougoslave :

Ludjain AL Sowaimel
Artemisinin yields in Chinese and Yugoslavian strains of Artemisia annua.
Project Report submitted to the Faculty of the Worcester Polytechnic Institute in partial fulfillment of the requirements for the Degree of Bachelor of Science, Worcester Polytechnic institute April 30, 2009

Artemisinin yields in Chinese and Yugoslavian strains of Artemisia annua

H2O2 active les lymphocytes :

Los Dröge W, Stricker K, Baeuerle PA, Schulze- Osthoff K
Hydrogen peroxide as a potent activator of T lymphocyte functions
European Journal of Immunology. 1995 Jan ; 25 (1) : 1596 165.

Hydrogen peroxide as a potent activator of T lymphocyte functions

H2O2 agit également comme un messager intracellulaire dans les lymphocytes activés :

Reth M
Hydrogen peroxide as second messenger in lymphocyte activation
Nature Immunology, 2002 Dec ; 3 (12) : 1129 – 34.

Hydrogen peroxide as second messenger in lymphocyte activation

Les enzymes du cytochrome P450 ont une activité distincte dans la production d’hydrogène peroxyde et de grandes quantités sont présentes dans les microsomes du foie.

Parmi ces enzymes, les plus actifs sont CYP1A1 et CYP3A4. l’Artemisia annua est inductrice du CYP3A4 conduisant à l’accélération de son propre métabolisme et de celui d’autres xénobiotiques.

Vladimir Mishin Diane E.Heck , Debra L laskin and Jeffrey D Laskin
Human recombinant cytochrome P450 enzymes display distinct hydrogen peroxide generating activities during substrate independent NADPH oxidase reactions
Toxicological Sciences. 2014 Oct ; 141(2) : 344-52

Human recombinant cytochrome P450 enzymes display distinct hydrogen peroxide generating activities during substrate independent NADPH oxidase reactions

Scopolétine

La scopolétine, que l’on trouve en grande quantité dans Artemisia annua, est un puissant antioxydant et un piège à peroxyde d’hydrogène.

Outre sa propriété antioxydante majeure, la scopolétine a un effet anti-inflammatoire grâce à son activité inhibitrice de la prostaglandine E2 (PGE2) et elle inhibe fortement la production d’iNO synthase.

L’Artemisia annua est également riche en vitamine E et en zinc et potassium, trois autres antioxydants majeurs.

Sugunya Utaida, Saranya Auparakkitanonand Prapon Willairat
Synergism and antimalarial antibiotics with hydrogen peroxide in inhibiting Plasmodium falciparum growth in culture
Southeast Asian Journal of Tropical Medicine and Public Health, 2014, 45, 165.

Synergism and antimalarial antibiotics with hydrogen peroxide in inhibiting Plasmodium falciparum growth in culture

X Yao, Z Ding, Y Xia, Y Dai
Inhibition of monosodium urate crystal-induced inflammation by Scopoletin and underlying mechanisms
Internal Immunopharmacology, 2012, 14, 454-462.

Inhibition of monosodium urate crystal-induced inflammation by Scopoletin and underlying mechanisms

Polyphénol et H2O2

L’Artemisia annua est riche en bicarbonates et en polyphénols qui génèrent des péroxydes d’hydrogène. Par ailleurs les polyphénols sont connus pour leur activité anti-agrégante plaquettaire. Ils pourraient inhiber la formation des microthromboses et stabiliser le taux des plaquettes au cours de l’évolution sévère de la maladie.

Iqbal Hussain, Farhat ali Khan, Muneeb Ur, Muhammad Muneeb ur Rehman Khattak
Evaluation of Inorganic Profile of Selected Medicinal Plants of Khyber Pakhtunkhwa Pakistan
World Applied Sciences Journal 12(9):1464-1468 · September 2011

Evaluation of Inorganic Profile of Selected Medicinal Plants of Khyber Pakhtunkhwa Pakistan

Christian Neu
Les interactions entre les antithrombotiques et les plantes médicinales
Thèse, Sciences pharmaceutiques 2011 HAL 01731807

Les interactions entre les antithrombotiques et les plantes médicinales

Polysaccharides

Chez la souris, les polysaccharides, extraits de l’Artemisia annua, utilisés comme adjuvants du vaccin de l’hépatite C, augmentent la sécrétion de l’interféron gamma et de l’interleukine 4. L’interféron gamma est une cytokine TH1 et l’Interleukine 4 est une cytokine TH2. La sécrétion d’IFN gamma est supérieure à celle de l’Interleukine 4, ce qui suggère que dans ce cas, l’Artemisia annua est plus efficace pour induire une réponse immune cellulaire.

Cependant la sécrétion d’IFN gamma pourrait aussi directement faciliter la différenciation des cellules B et, entretemps, stimuler leur sécrétion d’anticorps et ainsi potentialiser la réponse immunitaire humorale.

Bao LD, Ren XH, Ma RL, Wang Y, Yuan HW, Lv HJ
Efficacy of Artemisia annua polysaccharides as an adjuvant to hepatitis C vaccination
Genetics and molecular research 1’ (2) : 4957- 4965 (2015)

Efficacy of Artemisia annua polysaccharides as an adjuvant to hepatitis C vaccination

L’augmentation significative du taux de CD4 et de CD8, les polysaccharides stimulent la défense antitumorale immunitaire. Secondairement une augmentation de l’IFN Gamma et de l’interleukine 4 apparaît.

Ainsi les extraits de polysaccharides d’Artemisia annua mettent en évidence, dans ce modèle animal murin porteur de carcinome hépatique, les différentes voies de modulation de l’immunité, activées par ces molécules.

Jiayu Chen, Jiaqi Chen, Xintai Wang, and Chibo Liu
Anti-Tumour Effects of Polysaccharides Isolated from Artemisia annua L by Inducing Cell Apoptosis and Immunomodulatory Anti-Hepatoma Effects of Polysaccharides
African Journal of Traditional, Complementary and Alternative medicine (2014) 11 (1) : 15-22.

Anti-Tumour Effects of Polysaccharides Isolated from Artemisia Annua L by Inducing Cell Apoptosis and Immunomodulatory Anti-Hepatoma Effects of Polysaccharides

Le microbiote intestinal de l’hôte infesté intervient aussi dans les défenses de l’organisme et sa composition pourrait constituer un facteur de risque dans les infections virales graves comme c’est le cas dans les infections parasitaires à Plasmodium falciparum.

Parmi les polysaccharides présents dans l’Artemisia annua se trouve l’Inuline, en quantité importante. Outre son rôle dans la stimulation directe des lymphocytes B, c’est un prébiotique, indigestible qui améliore l’effet probiotique de microorganismes tels que Lactobacillus Rhamnosus ou Bifidobactérium Lactis qui équilibrent le microbiote intestinal de l’hôte infecté.

Villarino NF, GaryR, Le cleir, Joshua E, Denny, SarahS, Sloan, StevenW.Wilhelm, and Nathan W Schmidt.
Composition of the gut microbiota modulates the severity of Malaria
Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America ( Comptes-rendus de l’Académie nationale des sciences des États-Unis d’Amérique). 2016, 13 ; 113(8) : 2235-40.

Composition of the gut microbiota modulates the severity of Malaria

Monika Roller, Gerhard Rechkemmerand Bernhard Watzl
Prébiotic Inulin Enriched with oligofructose in combination with the probiotics Lactobacillus Rhamnosus and Bifidobacterium lactis modulates intestinal immune function in rats
Nutritional Immunology- Research Communication
2004, 153-156.

Prébiotic Inulin Enriched with oligofructose in combination with the probiotics Lactobacillus Rhamnosus and Bifidobacterium lactis modulates intestinal immune function in rats

Gibson GR, Beatty ER, Wang X, Cummings JH,
Selective stimulation of bifidobacteria in a human colon by oligofructose and inulin
Gastroenterology. 1995 Apr ; 108(4) : 975-82.

Selective stimulation of bifidobacteria in a human colon by oligofructose and inulin

Triterpènes :

Les triterpènes contenus dans la plantes interfèrent avec les plaquettes et ont une activité antiagrégante plaquettaires.

Les extraits de plantes d’Artemisia annua augmentent et stabilisent le taux de plaquettes au cours du paludisme et augmente la survie des patients. Ce sont les Pentacycliques triterpènes de la plante qui sont impliqués dans ce phénomène. Dans une étude menée au Brésil, les patients traités par la tisane d’Artemisia annua ont des temps de saignement plus courts que ceux traités par Coartem (artémisinine).

Et ceux-ci avaient un taux de plaquettes plus bas que ceux du groupe traité par la tisane d’Artemisia annua.

Pierre Lutgen & Jérôme Munyangi
Platelets, eryptosis, amiodarone aspirin, Artemisia
Pharmacy and pharmacology International Journal 2018 ( 6) : 377-381

Platelets, eryptosis, amiodarone aspirin, Artemisia

Christian Neu
Les interactions entre les antithrombotiques et les plantes médicinales
Sciences pharmaceutiques 2011 HAL 01731807

II.3 Etudes de biomolécules : les minéraux contenus dans la plante.

Sélénium

Le sélénium disponible en grande quantité dans la plante, participe à la régulation des cytokines (régulation à la baisse de l’interleukine 8) et l’augmentation des CD4 lors des infections virales aiguës ou chroniques.

Les plantes de la famille des Artemisia accumulent beaucoup de minéraux, dont le Sélénium. Des concentrations de Sélénium dix fois supérieures à celles d’autres fruits et les légumes y sont retrouvées.

Thelma F. Harms
Summary statistics for selenium in vegetation from Us Geological Survey data
1999 Us Geological Survey Bulletin 2117.

Summary statistics for selenium in vegetation from Us Geological Survey data

Le Sélénium est retrouvé en quantité importante dans les tissus immuns tel ceux que ceux du foie, de la rate et des ganglions lymphatiques.

La baisse du taux des CD4 est un marqueur du Syndrome de l’Immuno-Déficience humaine. Les rétrovirus tels que le HIV abaissent le taux de Sélénium de leur hôte et réduisent le niveau du Gluthation. Cela entraîne une réduction du nombre de CD4. Chez des souris supplémentées en Sélénium pendant 8 semaines, il apparaît une augmentation du nombre de CD4 qui est proportionnelle à la dose de sélénium reçue dans leur régime.

La supplémentation en Sélénium régule la production d’Interleukine 2 conduisant à la prolifération de cellule lymphocytaires NK. La supplémentation en Sélénium régule à la baisse l’hyper production d’interleukine 8 présente lors de l’inflammation.

Baum MK. Miguez – Burbano MJ. Campa A. Shor – Posner G
Selenium and interleukins in persons infected with human immunodeficiency virus type 1
The Journal of Infectious Diseases, 182 Suppl 1(3) : S69-73 October 2000 ; 182

Selenium and interleukins in persons infected with human immunodeficiency virus type 1

Le rôle du Sélénium dans l’évolution des pathologies virales et leur progression ou non selon sa concentration est décrit dans :

Paweł Zagrodzki
Selenium and the Immune System
Postępy Higieny i Medycyny Doświadczalnej
(Advances in Hygiene and Experimental Medicine) 58:140-9 · April 2004

Texte complet en polonais résumé en anglais :

Selenium and the Immune System

John R. Arthur, Roderick C. McKenzie, Geoffrey J. Beckett
Immunity Enhanced by Trace Elements : Selenium in the Immune System
The Journal of Nutrition, Volume 133, Issue 5, May 2003, Pages 1457S–1459S

Immunity Enhanced by Trace Elements : Selenium in the Immune System

Peter R. Hoffmann and Marla J. Berry
The influence of selenium on immune responses
Molecular Nutrition & Food Research, 2008 Nov ; 52(11) : 1273–1280.

The influence of selenium on immune responses

En Chine, les fièvres hémorragiques à Hanta virus sont associées à des carences en Sélénium. L’apport de Sélénium conduit à la diminution de la réplication virale.

Li- QunFang, Marco Goeijenbier, Shu-Quing Zuo,
The Association between Hantavirus Infection and Selenium Deficiency in Mainland China
Viruses, volume 7, issue 1 (2015)

The Association between Hantavirus Infection and Selenium Deficiency in Mainland China

Gallium

Disponible en grande quantité dans la plante, le gallium participe à la régulation des cytokines : régulation à la baisse de l’interleukine 6 et du TNF alpha et des cytokines de l’inflammation.

Le gallium s’accumule dans les lésions inflammatoires. L’indice de perméabilité des tissus inflammatoires est plus élevé que dans les tissus sains. Le gallium reste dans ces tissus en se liant à l’acide mucopolysaccharide présent également dans ces tissus inflammatoires. La surproduction de TNF est l’un des mécanismes majeurs responsables de l’apparition de fièvre dans les infections. Les nitrates de gallium inhibent la production de médiateurs de l’inflammation tels que l’Interleukine 6, le TNF alpha.

Min-fu Tsan,
Mechanism of Gallium – 67. accumulation in inflammatory Lesions
The journal Of Nuclear Medicine, 26, 88-92. 1985.

Mechanism of Gallium-67 accumulation in inflammatory Lesions

Les nitrates de gallium sont très efficaces pour diminuer voire supprimer les douleurs articulaires.

George Eby
Elimination of arthritis pain and inflammation for over 2 years with a single 90 min, topical 14% gallium nitrates treatment : case reports and review of actions of gallium III
Medical Hypotheses, volume 65, issue 6 (2005) 11-15.
Les nitrates de gallium sont également prescrits dans le lupus érythémateux et les douleurs articulaires chroniques.

Elimination of arthritis pain and inflammation for over 2 years with a single 90 min, topical 14% gallium nitrates treatment : case reports and review of actions of gallium III

Zinc

Artemisia annua est un des trois végétaux les plus riches en zinc. Elle est considérée comme un super accumulateur de zinc. Le zinc intervient dans tout le système immunitaire.

Il a un rôle pivot dans la résistance de l’hôte aux infections virales, fongiques et bactériennes. Le zinc fonctionne aussi comme un anti oxydant. Il protège la cellule contre les dommages des radicaux libres d’oxygène générés lors de l’activation immunitaire.

L’homme n’a aucune réserve de zinc en conséquence un apport quotidien de zinc est nécessaire et une supplémentation aide à vaincre les infections virales graves. Une carence ou l’absence d’apport en zinc nuit fortement au système immunitaire, en particulier en ce qui concerne la défense adaptative des lymphocytes T. Cela conduit à une réduction du nombre des cellules CD4 et des cellules T, une diminution du ratio des cellules T helpers de type 1 et 2 avec une diminution de la production des cellules T helpers de type 1 et une altération de la défense immunitaire issue de ces cellules.

Les perturbations de l’homéostasie du zinc entraînent une augmentation du risque d’infection et les supplémentations en zinc restaurent les fonctions immunitaires. L’évolution des pathologies virales peut être ainsi influencée par les apports en zinc. Les lymphocytes T helpers de type 1 stimulent les macrophages qui phagocytent les pathogènes agresseurs.

Un ratio élevé de CD4/CD8 indique une meilleure activité immunitaire. Le Zinc stimule ainsi le système immunitaire en augmentant le nombre de CD4.

Hönscheid A, Rink L , Haase H.
T- Lymphocytes : a target for stimulatory and inhibitory effects of zinc ions
Endocrine, Metabolic & Immune Disorders - Drug Targets, 2009 Jun ; 9(2) : 132-44 Review.

T- Lymphocytes : a target for stimulatory and inhibitory effects of zinc ions

Dans les tuberculoses pulmonaires, une étude menée à Mexico a montré que la disparition plus précoce du bacille des crachats était associée à l’amélioration de l’apport en zinc qui était lié à une meilleure réponse des lymphocytes helpers de type 1.

Dans cette étude clinique cette thérapie adjuvante raccourcissait le temps de contagion des patients tuberculeux.

Armijos RXI, Weigel MM, Chacon R , Flores L, Campos A,
Adjunctive micronutrient supplémentation for pulmonary tuberculosis
Salud Publica Mex 2010 May – June ; 52 ( 3) : 185 – 189.

Adjunctive micronutrient supplémentation for pulmonary tuberculosis
Salud Publica Mex

La supplémentation en zinc améliore la réponse immune cellulaire en augmentant les CD4 et le ratio des CD4/CD8 comme cela a été trouvé dans une étude randomisée chez 76 enfants en Inde.

Une telle supplémentation pourrait avoir un impact sur la morbidité des diarrhées chez les enfants.

Sazawal S. Bentley M. Black RE. Dhinga P, Georges S, Bhan MK,
Effect of Zinc supplementation on observed activity in low socioeconomic Indian Preschool children
Pediatrics, 1996 Dec ; 98 ( 6 Pt 1) : 1132-7

Effect of Zinc supplementation on observed activity in low socioeconomic Indian Preschool children

La Papaïne-like Protéases (I PLP) du coronavirus est une nouvelle deubiquitinase. C’est un antagoniste de l’Interféron et elle inhibe ainsi la réponse immunitaire innée de l’hôte. De fortes doses de Zinc inhibent cette protéase.

Manisha Prajapa , Phulen Sarma and Bikash Medhi
Drug Targets for coronavirus : A systematic review
Indian Journal of Pharmacology , 2020 DOI ; 10.4103/ijp.IJP_115 120

Drug Targets for coronavirus : A systematic review
Indian Journal of Pharmacology

Baez-Santos YM, Barraza SJ, Wilson MW, Agius MP, Mielech AM, Davis NM et al
Xray Structural and biological evaluation of a series of potent and highly selective inhibitors of human coronavirus Papaïne like protease.
Journal of Medicinal Chemistry. 2014 ; 57 : 2393 – 2412

Xray Structural and biological evaluation of a series of potent and highly selective inhibitors of human coronavirus Papaïne like protease

Gosh Ak, Takayama J, Rao KV, Ratia K,chaudhuri R Mulhearn DC, et al,
Severe acute respiratory syndrome coronavirus papaine like novel protease inhibitors : Design, synthetis, protein ligand X Ray , structure and biological evaluation
Journal of Medicinal Chemistry. 2010 ; 53 : 4968-79

Severe Acute Respiratory Syndrome-Coronavirus Papain-Like Novel Protease Inhibitors : Design, Synthesis, Protein-Ligand X- ray Structure and Biological Evaluation

Zinc et acides aminés

Artemisia annua est riche en zinc et en arginine. L’arginine forme facilement un complexe Zinc-Arginine et cela dans une large gamme de concentrations.

Emilio Bottari, Maria Rosa Festa, Lorella Gentile
An Investigation on the Equilibria between Arginine and Iron(II) and Iron(III)
Journal of Chemical & Engineering Data, volume 58, issue 3, 718-723, Feb. 2013

An Investigation on the Equilibria between Arginine and Iron(II) and Iron(III)

L’arginine est présente en grande quantité dans l’Artemisia annua, ainsi que la plupart des Acides aminés essentiels. L’arginine produit le NO grâce à la iNO synthase. Elle améliore et participe à la régulation des défenses immunitaires innées de l’organisme .

Virginie Mieulet et Richard F.Lamb.
Arginine et réponse immunitaire innée. Au-delà de la production de monoxyde d’azote
Médecine/sciences, volume 27, issue 5 461-463 (2011)

Arginine et réponse immunitaire innée. Au-delà de la production de monoxyde d’azote

La proline régule à la baisse Les CD4 dans les infections virales. Beaucoup de virus ont des domaines riches en proline. (Virus Herpes, Hépatique, Influenzae).

Le Zinc joue un rôle clé dans le métabolisme des acides aminés. Il se lie à l’enzyme inhibitrice de la Monoxyde d’Azote Synthétase (iNO S) et inhibe la production de NO. Le Zinc inhibe le transport de la Proline vers les cellules. Il agit en interaction avec d’autres acides aminés :

Cortese- Krott MM, KulatokovL, Oplander C.
Zinc regulates iNOS-derivated nitric oxide formation in endothelial cells
Redox Biology 2014 JUL 16 ; 2 : 945-54 . Doi : 10. 1016 / j.Redox . 2014.0601.

Zinc regulates iNOS-derivated nitric oxide formation in endothelial cells

Potassium et saponines

La concentration de potassium est très élevée dans l’Artemisia annua ce qui pourrait expliquer ses propriétés antioxydantes, il améliore la libération de monoxyde d’azote. L’Artemisia annua ne contient que des traces de sodium.

Les saponines stimulent la biodisponibilité de la plante et activent les canaux calcium dépendants cellulaires.

Iqbal Hussain
Evaluation of inorganic profile of selected medicinal plants of Kyber Pajhtunkhwa Pakistan
World Applied Sciences Journal, SC J 12(9) / 1464-1468 (2011)

Evaluation of Inorganic Profile of Selected Medicinal Plants of Khyber Pakhtunkhwa Pakistan

H.Oberleithner. Ccallier.HedeWardena
Potassium softens vascular endothelium and increase nitic oxide release
PNAS 2009 106,8, 2829-2834.

Potassium softens vascular endothelium and increase nitic oxide release

McManus, O. B. ; Harris, G. H. ; Giangiacomo, K. M. ; Feigenbaum, P. ; Reuben, J. P. ; Addy, M. E. ; Burka, J. F. ; Kaczorowski, G. J. ; Garcia, M. L.
An activator of calcium-dependent potassium channels isolated from medicinal herb
Biochemistry, volume 32, issue 24, 6128-33 (1993)

An activator of calcium-dependent potassium channels isolated from medicinal herb

Les adjuvants utilisant les saponines stimulent l’immunité cellulaire en vue d’améliorer la production d’anticorps, même avec de petites doses :

Zahid Iqbal Rajput ; Song-hua Hu ; Chen-wen Xiao ; Abdullah G. Arijo
Adjuvant effects of saponins on animal immune responses
Journal of Zhejiang University SCIENCE B, volume 8, issue 3, 153-61, March 2007

Adjuvant effects of saponins on animal immune responses

III. Conclusion

Dans l’infection au Coronavirus (COVID-19), l’immunité adaptative cellulaire est essentiellement mise à contribution, en particulier les lymphocytes CD8 et les CD4 qui stimulent les lymphocytes B responsables de la production d’anticorps dirigés contre le Coronavirus.

Le taux de CD4 /CD8 est effondré chez les patients infectés et l’abaissement du taux de CD4 pourrait être un facteur prédictif de gravité dans l’évolution de la maladie.

Par ailleurs, il existe un cyclone cytokinique chez ces patients, responsable de l’emballement de la réponse inflammatoire et de l’aggravation clinique secondaire majeure. L’augmentation de l’Interleukine 10 et du TNF alpha réduit le nombre de CD4 et provoque un épuisement fonctionnel des cellules de l’immunité, induisant, sur leur site d’action (foie, endothélium vasculaire) un emballement de la production et de l’action des protéines de l’inflammation à l’origine de l’aggravation secondaire des patients COVID-19.

L’Artemisia annua a une activité antiparasitaire connue, mais également une activité antivirale (anti HSV1, POLIOViRUS, VSR, anti-virus de l’hépatite C, virus de la dengue de type 2, hanta virus) et anti VIH in vitro grâce aux Flavonoïdes, à la quercétine et aux acides dicaffeoyliquiniques qu’elle contient.

Ces molécules ont montré qu’elles inhibaient l’activité enzymatique du MERSCOV/3 CLPro (MERSCOV/3 Chymotrypsin-like Protéase), enzyme également produite par le SARS-COV2.
Les stérols, très nombreux dans la plante, interfèrent avec la synthèse de la membrane virale. Par ailleurs les Saponines de la plante stimulent la biodisponibilité de l’Artémisinine, l’immunité cellulaire et améliorent la production d’anticorps. Les polyphénols contenus dans l’Artemisia annua génèrent du peroxyde d’hydrogène, un super-oxydant mais la plante contient aussi de la scopolétine, de la vitamine E et d’autres super- antioxydants qui interviennent à différentes étapes pour lutter contre le pathogène et renforcer les défenses de l’hôte.

Les Polysaccharides de l’Artemisia annua augmentent la sécrétion de l’Interféron gamma et de l’Interleukine 4 qui agissent en augmentant le taux de CD4 et de CD8. La DihydroArtémisinine, diminue la production de cytokines pro-inflammatoires et augmente la quantité de lymphocytes T CD8.

Les triterpènes et les Polyphénols présents en grandes quantités sont des antiagregants plaquettaires, ce qui pourrait être intéressant chez les patients pour prévenir l’apparition des microthromboses décrites dans l’évolution du COVID 19.
La concentration de zinc dans la plante est majeure, l’Artemisia annua est un accumulateur de ce minéral. L’homme n’a aucune réserve en zinc. En période d’infection virale, l’apport de zinc est indispensable pour stimuler les défenses immunitaires adaptatives, celles qui sont épuisées par le Coronavirus. Le zinc augmente le taux de CD4 et les lymphocytes T helpers de type 1. A forte dose, il inhibe une enzyme du SARS CoV-2, la Papaïne-like protéase et améliore la production de l’Interféron alpha impliqué dans l’immunité innée. Le zinc fonctionne aussi comme un anti-oxydant. Il protège la cellule contre les dommages des radicaux libres d’oxygène générés lors de l’emballement de la réaction inflammatoire. Enfin, le zinc intervient dans le métabolisme de la proline en inhibant son transport intracellulaire et la régulation à la baisse des CD4 provoquée par cet acide aminé. Le zinc inhibe la production de monoxyde d’azote.

Un autre minéral, le gallium a aussi une concentration élevée. Le gallium est connu pour réguler à la baisse la production de l’Interleukine 6, du TNF alpha et d’autres cytokines présentes dans la réaction inflammatoire.

Pour terminer, la forte concentration en sélénium de la plante pourrait abaisser le taux d’interleukine 8, réguler la concentration d’interleukine 2 et stimuler la production de lymphocyte CD4.

La plante est in fine riche en Vitamine A et E dont l’une, en supplémentation, est reconnue pour réduire la morbidité et la mortalité dans les infections virales, VIH entre autres, et l’autre est un puissant antioxydant.
Notons également que la tisane d’Artemisia annua est pauvre en sodium, riche en potassium, contient tous les acides aminés essentiels dont l’Arginine.

L’ensemble de ces biomolécules actives forme une polythérapie et la prise de l’Artemisia annua dans son totum pourrait améliorer d’une part l’immunité adaptative épuisée et d’autre part, moduler l’emballement de la réponse inflammatoire au cours de l’infection au COVId- 19, comme cette plante en a déjà fait la preuve dans d’autres infections virales et parasitaires graves.

Mis en ligne par La vie re-belle
 3/05/2020
 http://lavierebelle.org/action-de-l-artemisia-annua-sur-l-200

 Documents

 Effect of integrated Traditional Chinese herbal Medicine and Western medicine on the treatment of severe acute respiratory syndrome A Meta-analysis
PDF 
 Pharmacy Practice
 A novel Coronavirus from patients with pneumonia in China, 2019
PDF 
 The New England Journal of Medicine
 Reduction and functional Exhaustion of T cells in patients with Corona virus disease 2019 (COVID -19)
PDF 
 medRxIV The Preprints for Health Sciences
 Nutritional characterisation and antioxidant capacity of different tissues of Artemisia annua L.
PDF 
 Food Chemistry

Propriétés antivirales, immomodulatrices et immunostimulantes

Antiviral, immunomodulatory and immunostimulant properties

Les articles 7

Note de synthèse rédigée par le Dr. Catherine Poisson-Benatouil, Anesthésiste-Réanimateur, et révisée par le consultant Jean-Luc (...)
Cet article présente et permet l’accès aux recherches publiées relatives aux propriétés antibactériennes, antivirales, immunomodulatrices et immunoprotectrices (...)
IMG: Bibliographie : Potentiel antiviral d'Artemisia annua L. Cet article présente et permet l’accès aux recherches publiées relatives aux propriétés antivirales, immunomodulatrices et immunoprotectrices d’Artemisia annua (...)
Note de synthèse édigée par le Dr. Catherine Poisson-Benatouil, Anesthésiste-Réanimateur, et révisée par le consultant Jean-Luc (...)
IMG: Note de synthèse : Action de l'Artemisia annua sur l'immunité adaptative dans les infections COVID-19 Note de synthèse rédigée par le Dr. Catherine Poisson-Benatouil, Anesthésiste-Réanimateur, et révisée par le consultant Jean-Luc (...)
Document présentant les arguments scientifiques justifiant la mise oeuvre d’essais cliniques de l’Artemisia annua dans le cadre de la lutte contre la (...)
Hébergé par La Vie Re-Belle | Community